Critique guerre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (382 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Polyptote: Ajoutant régulièrement une once supplémentaire de désespoir dans la soupe d'un désespéré.

A l'attention des forces armées, ferventes utilisatrices de bombes, parfois à mauvais escient.Chaque jours , des pertes civiles inhérentes à un conflit armé sont à déplorer. Nés où il ne faut pas, ceux qui le peuvent subsistent la peur au ventre, entre feux croisés et famineassociée aux dégâts engendrés. Qu'y a-t'il qui puisse justifier ces pertes ?

En 2010, 1325 civils Afghans trépassèrent, 23% de ces décès sont imputés à l'Otan (Organisation du traité de l'AtlantiqueNord), lors de raids aériens ou de roquettes mal employées. Il est logique de penser que l'emploi de ces méthodes facilitent la tâche aux forces armées, qui perdraient du temps si ce travail était faitminutieusement. Chaque être mérite cette minutie autant qu'un autre.

J'ai honte que les dirigeants d'une nation à laquelle j'appartiens, dans laquelle j'aspire à être un citoyen, ne respectentpas les droits dont chacun devrait jouir, en prenant des décisions immorales, se sachant écartés des responsabilités incommensurables qui leur seraient attribuables si les victimes de ses heurtspouvaient les en accabler.

Je n'ose me mettre à leur place, subir les conséquences d'une guerre dont ils ignorent souvent les origines, ajoutant une énième once de désespoir dans la soupe dedésespérés. Ils n'ont pour tort que de vivre dans un pays en guerre, guerre dans laquelle nous sommes impliqués, tout en étant à des milliers de kilomètres de ces problèmes.

Comment peuvent-ilsconstruire le futur en ne sachant pas s'ils en auront un, ils n'ont que l'instant présent, qui lui, est meurtri de périodes sombres, obscurcissant un peu plus la vérité à chaque instant. Ne sachantpas à qui se fier, de peur d'être utilisé dans une quelconque stratégie, comment réagir et se situer dans la société, si toutefois nous pouvons parler d'une société. Pendant que nous consommons et...
tracking img