Critique "to be or not to be" de ernst lubitsch

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (458 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le film « To be or not to be » ( Jeux dangereux pour la France ) et un film (une comédie) réalisé par Ernst Lubitsch en 1942. L'histoire débute en Pologne à Varsovie au début de la guerre, une piècesur l'Allemagne et Hitler est mise en place par des polonais alors qu'Hitler est en train d'envahir la Pologne, elle est donc interdite par les allemands. Ensuite le film devient loufoque, lescomédiens se font passer pour des allemands nazis, pour des membres de la Gestapo. Un jeune aviateur polonais, Stanislav Sobinsky tombe amoureux de l'actrice principale Maria Tura. Il porte des soupçons surun espion, le professeur Siletzky qui va se révéler être un espion comme il le pensait. Il va donc essayer de faire tomber cet espion avec l'aide de la troupe de théâtre. Joseph Tura le mari de MariaTura va donc se métamorphosé en en chef de la Gestapo puis en professeur Siletzky pour essayer d'empêcher ce dernier de remettre un rapport sur les polonais visant à démanteler la résistance. Siletzkyva être tué et les allemands vont le découvrir. Le fait que Joseph Tura est un imposteur va donc être découvert mais celui-ci s'en sort de manière héroïque. Un dernier coup de folie va être tenter parla troupe pour tuer Hitler lorsqu'il se rend au théâtre, avec succès, même si greenberg qui a enfin réussi a placé son monologue mais a du se sacrifier.
Le titre To be or not to be est la phrasequi lorsqu'elle etait dite par Joseph Tura, etait une sorte de signal pour l'aviateur Sobinsky pour allez voir Maria Tura, il est donc comique. Le titre francais quant à lui est plus pértinent, en effetil insiste sur la dangerosité des rôles joué par les acteurs car, ils ne sont pas sur scène et risque leur vie. Le film traite d'un sujet important, le nazisme, tout en faisant un portrait satirique.Le réalisateur fait un film comique et se moque des nazis, par exemple avec « Shulzt » qui est obliger de subir les humeurs de son superieur ou lorsque un des membre de la troupe est déquisé en...
tracking img