Culture immigree et integration

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1632 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
CULTURE IMMIGREE ET INTEGRATION

Introduction :
* En France, en 1990, 10 millions de personnes nées en France sont d'origine étrangère ( elles
ont un parent ou un grand parent qui a immigré en France au cours du siècle ) et 3,5 millions de
personnes résidentes en France sont des étrangers. Ces personnes sont arrivées en France pour des
raisons économiques, pour des raisons familiales ou enbénéficiant du droit d'asile.
* Comment ces personnes, de cultures très différentes (italienne, portugaise, marocaine,
malienne...), ont-elles pu être intégrées dans la société française ? Les modes de pensée et de
comportement du pays d'accueil peuvent-ils coexister avec ceux du pays d'origine ? Ou bien les
immigrés doivent-ils intérioriser les normes et les valeurs françaises en abandonnantpeu à peu celles
de leurs origines pour être assimilés ? Les problèmes rencontrés lors de cette intégration sont-ils
d'origine culturelle ou d'origine sociale ?
* Annonce du plan =

1 - LA CULTURE D'ORIGINE A DES EFFETS CONTRADICTOIRES SUR L'INTEGRATION...

A) - LA CULTURE IMMIGREE FACILITE L'INTEGRATION...

* En s'installant dans un pays étranger, les immigrés ont à faire face à un chocculturel. Les
manières d'être et d'agir du pays d'accueil sont souvent bien différentes de celles du pays d'origine (la
langue, les habitudes vestimentaires, la religion, la vie urbaine, les relations bureaucratiques,...).
L'immigré a beaucoup à apprendre s'il veut être accepté par la société française (Doc 2).
* Or, dans un premier temps, les immigrés de la première génération ont tendance àse replier sur
leur culture d'origine et sur les communautés nationales déjà installées en France. Ainsi, plus de 80%
des immigrés arrivées en France après l'âge de 15 ans pratiquent le mariage endogamique (Doc 6).
Comment expliquer ce choix culturel ?
- D'une part, leur "socialisation primaire" ne les a pas préparé à s'adapter aux exigences de la
culture française. La polygamie pratique enAfrique peut se heurter à la loi imposant la monogamie,
par exemple. La viande de porc à la cantine heurte les rites alimentaires des enfants musulmans.
- D'autre part, la culture d'origine offre un réseau de solidarité (trouver un logement ou un emploi)
et de sociabilité (trouver une femme, des amis, pratiquer sa religion) qui lui permet de s'acclimater au
pays d'accueil. Certains foyersimmigrés se forment sur une base villageoise à l'exemple des Soninké
du Mali.
- Enfin, la culture d'origine permet à l'immigré d'affirmer son identité. Elle lui offre un équilibre
psychologique qui lui permet d'affronter le choc culturel (Doc 2).
* Ce regroupement communautaire facilite l'intégration. Aux Etats-Unis ou en GB, les
communautés peuvent s'organiser par quartier (Little-Italy,Chinatown, Spanish Harlem...), parler leur
langue, garder leurs coutumes à la condition d'accepter en même temps le mode de vie américain. Il
en est de même en Allemagne où l'acquisition de la nationalité est réservée à ceux qui sont de "race"
allemande (Doc 1). Mais, ce dualisme culturel est-il une véritable intégration ?

B) - MAIS ELLE NE PERMET PAS L'ASSIMILATION

* En se repliant sur sacommunauté, l'immigré ne va pas pouvoir intérioriser les normes et les
valeurs de la société d'accueil. Cela va avoir plusieurs effets négatifs pour son intégration :
- D'une part, en s'affirmant différent, l'immigré va faire l'objet d'un rejet de la part des autochtones
qui ne peuvent supporter les comportements divergents par rapport à la norme socialement acceptée.
Ainsi, le "foulard islamique" aété rejeté parce qu'il heurtait l'égalité des sexes en France. Cette
déviance va être sanctionnée socialement : exclusion, mépris, racisme, xénophobie (Doc 5).
- D'autre part, les enfants d'immigrés vont être écartelés entre la culture de leurs parents, qu'ils
ont reçu au moment de leur "socialisation primaire" et celle de la "socialisation secondaire" apprise à
l'Ecole, avec les amis ou...
tracking img