David copperfield - dickens

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2760 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
David Copperfield – Charles Dickens

Sommaire

Présentation
David Copperfield est un roman écrit par Charles Dickens. Il est publié pour la première fois en 1850 dans le jourrnal ********, et était divisé en 19 épisodes. Dans ce roman Dickens mêle réalisme, tendresse et humour.

Résumé
Ce roman se présente en fait sous forme d’une autobiographie : en effet, David Copperfield est vieux etécrit ses mémoires. Le narrateur est donc un héros-narrateur.
Le roman commence ainsi : David Copperfield, dont le père est mort six mois avant la naissance, a une enfance tranquille et heureuse avec sa mère Clara et sa bonne Peggotty.
Lorsqu’il a environ six ans, David va passer deux semaines au bord de la mer dans la famille de Peggotty à Yarmouth. Là, il fait la connaissance du frère dePeggotty, M. Peggotty, et des enfants adoptifs de celui-ci, Ham et la P’tite Emilie, de qui il devient très proche.
De retour chez lui, David découvre que, pendant son absence, sa mère s’est remariée à un certain M. Murdstone, un homme extrêmement ferme, qui entreprend d’endurcir le caractère tendre et affectueux de sa nouvelle femme. David n’a plus droit à aucune marque d’affection et, pour échapper àla sévérité de son beau-père, il va se réfugier auprès de Peggotty ou va se plonger dans des romans tels que Gil Blas, Don Quichotte, ou encore Robinson Crusoe.
A neuf ans, David est envoyé à Londres dans l’Institution Salem qui est dirigée par M.Creakle et où l’enseignement repose sur la peur et la violence. Entre deux coups de bâtons, David rencontre Tommy Traddles et James Steerforth qui vale prendre sous son aile et le protéger.
Durant son séjour à la Pension, David apprend la mort de sa mère et rentre chez lui pour assister à l’enterrement. M. Murdstone ne supportant pas David, il lui trouve une place dans son entreprise à Londres. Son travail, très peu rémunérateur, consiste à laver et à étiqueter des bouteilles de vin.
David loge chez les Micawber avec qui il noue très vite desliens d’amitié. La misère rapproche David et cette famille mais M. Micawber croule sous les dettes et se voit forcé de quitter Londres, laissant David seul.
Le départ de ses amis fait prendre à David une grande résolution : celle de quitter cette de vie de misère. Pour cela, il veut retrouver sa seule parente, sa grand-tante Betsy Trotwood.
David fugue donc et entreprend un long voyage à pieds,sans un seul sous en poche, jusqu’à Douvres où il pense trouver se tante.
Après de nombreuses péripéties, David arrive enfin à destination (dans un piteux état) et trouve la maison de sa tante. Mlle Trotwood a pitié de son pauvre neveu et, sur les conseils de son protégé et conseiller, M. Dick, elle décide de le garder avec elle. Elle fait part de sa décision à M. Murdstone, qui coupedéfinitivement les ponts avec son beau-fils.
David est très heureux avec sa tante et M.Dick. Mlle Trotwood prend bien soin de lui et elle décide de faire son éducation. Pour cela, elle envoie David au collège de Canterburry et lui trouve un logement chez son notaire, M. Wickfield, qui vit avec sa fille Agnès.
Tout se passe très bien, tant au collège que dans sa vie privée. David s’entend à merveille avecM. Wickfield et Agnès est pour comme une véritable sœur. Il n’y a que deux ombres au tableau : la première est l’alcoolisme de M.Wickfield (en fait, il boit par peur de perdre se fille), et la seconde est la présence du commis de M. Wickfield, Uriah Heep, en qui David n’a aucune confiance.
Après quelques années, David termine ses études avec brio. Mais il ne sait pas à quelle carrière se consacréet il décide donc de voyager à traves le pays pour trouver des idées. Au cours de son voyage, il retrouve son ami de la Pension, Steerforth, et l’emmène avec lui à Yarmouth pour lui présenter la famille Peggotty. Steerforth fait grande impression et tout le monde l’apprécie. C’est aussi l’occasion pour David d’apprendre les fiançailles de Ham et d’Emilie.
Mais David ne sait toujours pas...
tracking img