De la servitude volontaire

Pages: 10 (2375 mots) Publié le: 14 janvier 2011
De la servitude volontaire
Etienne de La Boétie

biographie et contexte de l'oeuvre

Etienne de La Boétie, né à Sarlat en 1530 et mort en 1563 au Taillan-Medoc, a connu une vie brève marquée par son goût pour la philosophie, ses traductions d’auteurs de l’Antiquité, sa grande amitié avec Montaigne, et surtout, par son oeuvre, Discours de la servitude volontaire.
Issu, d’un milieubourgeois, d’une famille de magistrat, La Boétie, suit des études de droit pour être conseiller du parlement de Bordeaux en 1553. Il sera d’ailleurs chargé, quelques années plus tard, d’agir pour rétablir la paix entre protestants et catholiques. En effet, La Boétie est contemporain de l’époque de la réforme protestante qui a engendré des troubles entre l’Eglise catholique et l’Eglise protestante.C’est à l’âge de 16 ou 18 ans que La Boétie rédige son ouvrage philosophique, Discours de la servitude volontaire qui n’est publié qu’à titre posthume en 1576 par Montaigne dans un chapitre des Essais. Au moment de la rédaction de l’oeuvre, Henri II lève de nouveaux impôts en Guyenne (Aquitaine). Cette nouvelle produit une révolte des paysans qui sera réprimée violemment.
Dans son ouvrage, l’auteurtente de comprendre pourquoi et comment tout un peuple abandonne sa liberté pour servir et obéir volontairement à un seul homme, à un tyran.
Cette oeuvre a eu de différents retentis au cours du temps. A la fin du 17ème siècle, les polémistes protestants s’emparent du texte, des partisans calvinistes publient une édition pirate pour dénoncer le pouvoir politique français catholique etdespotique. Cette dénonciation de la monarchie n’apparaît jamais explicitement dans le texte. L’ouvrage est, en effet, comprise comme un appel à la rébellion. Elle est d’ailleurs plagiée par Marat, député montagnard à l’époque de la Révolution, avec les chaînes de l’esclavage. Au 19ème siècle Le discours de la servitude volontaire est considérée comme une oeuvre majeure et La Boétie comme un auteur de ladésobéissance civile, qui appelle au refus de soumettre à un pouvoir injuste et tyrannique.

résumé de l'oeuvre

Dans son oeuvre, l’auteur cherche les raisons qui font que des hommes, non contraints par la force, se soumettent à un seul qui n’agira pas dans l’intérêt du bien commun mais selon son bon vouloir, capable de toutes les cruautés envers le peuple.
De plus, il ne s’agit pas forcémentd’un tyran qui aurait un quelconque charisme ou mérite, ce n’est ni un “Hercule” ni un valeureux guerrier, mais la plupart du temps un “hommeau”, un simple homme. Comment alors expliquer cette servitude ? Cela ne peut être la peur puisque la population est en force numérique face à un seul.
Selon l’auteur, la liberté représente un droit naturel qui fait de l’homme un homme et non plus un animal. Dece fait, les hommes devraient défendre leur liberté au prix de leur vie. Ils sont censés désirer la liberté.
Cependant, il semblerait qu’ils ne la désirent même plus puisqu’ils seraient aisés qu’ils la récupèrent.
L'auteur, au fil du texte, utilise de nombreuses questions rhétoriques à la 2 ème personne du pluriel pour nous faire prendre conscience du problème, pour nous réveiller de laservitude dont nous sommes victimes; il nous prend à témoin pour qu’on s’insurge avec lui, qu’on se révolte contre ce tyran si facile à renverser. Il va même jusqu’à accuser le peuple de complicité puisque ce dernier ne réagit pas, “Que pourrait-il vous faire, si vous ne receliez point le brigand qui vous pille, si vous n’étiez pas complices du meurtrier qui vous tue, et traîtres à vous même ?"
PourLa Boétie, le constat est simple, le peuple pour se délivrer n’a seulement qu’à vouloir se délivrer, “Soyez décidés à ne plus servir et vous voilà libres”.
Quelle est donc l’origine de cette soumission ? La liberté est un droit naturel commun à tous car nous sommes tous “compagnons”, tous créés de la même façon, et disposant donc des mêmes droits naturels, il n’est donc pas envisageable...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La servitude volontaire
  • De la servitude volontaire
  • Discours de la servitude volontaire la boétie
  • Le discours de la servitude volontaire
  • De la servitude volontaire, La Boétie
  • La Boétie-Extrait
  • La boétie, discours de la servitude volontaire
  • Discours de la servitude volontaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !