Des rayons et des ombres. hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (860 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Victor Hugo : Les Rayons et les ombres, 1840
Fonction du poète

Biographie :

Texte :
Peuples! écoutez le poète !
Ecoutez le rêveur sacré !
Dans votre nuit, sans lui complète,
Lui seul a lefront éclairé.
Des temps futurs perçant les ombres,
Lui seul distingue en leurs flancs sombres
Le germe qui n'est pas éclos.
Homme, il est doux comme une femme.
Dieu parle à voix basse à son âmeComme aux forêts et comme aux flots.
C'est lui qui, malgré les épines,
L'envie et la dérision,
Marche, courbé dans vos ruines,
Ramassant la tradition.
De la tradition féconde
Sort tout ce quicouvre le monde,
Tout ce que le ciel peut bénir.
Toute idée, humaine ou divine,
Qui prend le passé pour racine,
A pour feuillage l'avenir.
Il rayonne! il jette sa flamme
Sur l'éternelle vérité !Il la fait resplendir pour l'âme
D'une merveilleuse clarté.
Il inonde de sa lumière
Ville et désert, Louvre et chaumière,
Et les plaines et les hauteurs ;
A tous d'en haut il la dévoile;
Carla poésie est l'étoile
Qui mène à Dieu rois et pasteurs !

Introduction :

Dans son poème, Hugo définit la fonction du poète.
Tout d'abord, le poème parait lyrique, mais c'est en fait un poèmeque l'on peut qualifier d'engagé.

I. Lyrisme

Le lyrisme est l'expression d'une émotion personnelle intense. La poésie lyrique traite des sentiments du poète (thèmes récurrents : l'amour, la mort,la communion avec la nature, le destin, etc.).

Poésie : octosyllabes, rimes (suivies/croisées/embrassées)
Victor Hugo : qualifié de Romantique (XIXème siècle)

Sentiments :
- voc dépréciatifdes sentiments : anaphore de 'malheur', "haines", "tourmentent le ciel agité", "plaint", "mutile"
- voc mélioratif des sentiments : "ses rêves toujours plein d'amour" -> insistance avec l'adverbe"toujours"

Religion :
- "Dieu le veut", "je retourne dans le désert", "pareil aux prophètes"

-> Le poète a des inspirations dues à la religion, les sentiments. Par cela on peut qualifier ce poème...
tracking img