Devoir sur le rire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (662 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
vous vous demanderez si le rire n’est qu’un produit commercial à exploiter.

DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Vingt millions de spectateurs pour "Bienvenue chez les ch'tis !" : voilà un produitcommercial qui a rapporté à ses investisseurs, bien au-delà de leurs espérances. Mais peut-on pour autant dire que le rire n'est qu' un produit commercial à exploiter ? Certes le rire peut rapporter del'argent, mais il présente d'autres aspects non monnayables.

Tout d'abord l'exploitation du rire de façon commerciale est récente. Elle n'a pu se faire que grâce à la technologie. Les artistes commeMolière ou Jean de la Fontaine cherchaient à travers le rire à se moquer des vices de leur société. Le commerce du rire n'existait pas encore. C'est le cinéma qui a donné le départ, quand, à chaque coin dela France le même film faisait rire des milliers de personnes. Aujourd'hui le rire est rentabilisé par la reproduction d'une œuvre à des milliers d'exemplaires.
Je n'oublie pas Gwynplaine, héros duroman de Victor Hugo "L'homme qui riait" mais cette exploitation était très réduite et ne pesait pas dans l'économie comme le marché du rire à l'heure actuelle.

Si on compare le rire a un produitcommercial, c'est qu'au départ il y a de la demande. L'article du Figaro dans le corpus de la synthèse nous dit que les Français ont besoin de rire. Alors les professionnels vont concevoir un produitrépondant à leur souhaits et en utilisant les mêmes stratégies que pour n'importe quel article. D'abord la conception, le développement puis la mise sur le marché. Les investisseurs n'hésitent pas àemployer des acteurs comiques dans des films qui ne le sont pas ; je pense notamment à Michel Blanc dans "Une petite zone de turbulence" qui était un sujet que j'ai considéré comme sérieux. Ce procédé estdéroutant car il on ne sait plus quelles sont les intentions du réalisateur : faire rire ou réfléchir. La mise sur le marché est aussi dans l'optique commerciale, comme le train affrété par Dany...
tracking img