Devoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (370 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
. La trisomie 21 : rappels

Une cellule humaine diploïde possède 23 paires de chromosomes, chaque paire étant identifiée par un numéro (sauf la dernière paire, correspondant aux chromosomessexuels). C'est ce que l'on peut observer en réalisant le caryotype de toute cellule du corps humain, à l'exception des cellules sexuelles (qui sont haploïdes, et ne possèdent donc que 23 chromosomes).Cependant, on observe chez certaines personnes des abérations chromosomiques, se traduisant en général par un nombre anormal de chromosomes. Il peut s'agir aussi bien des chromosomes sexuels (avec alorsdes conséquences importantes, mais non létales : voir le document "bases génétiques de la détermination du sexe"), mais aussi des 22 paires de chromosomes homologues.
Une anomalie courante est latrisomie, c'est à dire la présence de 3 chromosomes homologues, pour une paire donnée, au lieu des 2 habituels. La très grande majorité des trisomies sont létales, souvent très tôt au cours dudéveloppement embryonnaire : elles se traduisent alors par des fausses couches spontanées. Toutefois, certaines de ces trisomies peuvent être observées chez des enfants (et par la suite chez des adultes) : Ils'agit en particulier de la trisomie 21.

Cette trisomie se caractérise, comme son nom l'indique, par la présence de trois chromosomes 21. Les enfants atteints de cette maladie présentent diverssymptomes, sur lesquels nous ne nous attarderons pas : nuque large, visage de forme spécifique (d'où le nom de "mongolisme" donné à la maladie), problèmes métaboliques et retard mental plus ou moinsimportant. Leur espérance de vie est réduite, même si de plus en plus d'enfants mongoliens atteignent aujourd'hui l'âge adulte. Les hommes sont stériles, mais les femmes peuvent se reproduire : elles ontalors 50% de chance (en général) d'avoir un enfant lui même trisomique 21.
Toutefois, comme nous allons le voir, le mongolisme peut avoir une cause chromosomique plus subtile que la "simple" présence...
tracking img