Discrimination

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (685 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire des Inuits
Ce résumé est destin é à permettre aux enseignants de bien saisir que les conditions d’existence
précaires de Nanouk ne sont pas celles d’un peuple n’ayant pas dépassé le stadedu néolithique
mais plutôt l’aboutissement d’un long processus historique auquel les Européens ont contribué. Il
n’y avait aucune fatalité à ce que Nanouk meure de faim deux ans seulement après letournage du
film. Les éléments d’histoire ci-dessous sont inspirés des recherches ethnologiques les plus récentes,
comme l’analyse génétique, toutes connaissance que le cinéaste ne pouvait connaîtreà l’époque.
Les Inuits (Eskimos ou Esquimaux) sont les derniers arrivants parmi les Amérindiens, puisqu’ils sont entrés
sur ce continent voici 6 000 ans alors que celui-ci était peuplé depuis aumoins 12 000 ans. A l’origine, ils
vivaient dans les plaines de Sibérie orientale où ils chassaient les rennes. Ils en auraient été refoulés par des
peuples apparentés aux Mongols et se seraientréfugiés vers le détroit de Béring qu’ils auraient fini par
franchir.
Actuellement, existent quatre grandes zones de peuplement réparties sur quatre états :
1. les Eskimos de Sibérie qui sont restés auxalentours du détroit de Béring (Russie),
2. les Eskimos des Iles Aléoutiennes et de l’Alaska (Etats-Unis),
3. les Eskimos canadiens : Nanouk est de ceux-là (Canada),
4. les Eskimos du Groenland(Danemark).
Des deux premières zones sont des zones relativement hospitalières, rarement prises par la banquise et où
les pinnipèdes (morses, phoques) et les cétacés étaient relativement abondants, ainsique le précieux bois
flottant. Les îles Aléoutiennes, par exemple, s’étalant loin vers le sud sont baignées par un courant chaud et
relativement peu enneigées. Cependant, certains groupes furentcontraints de s’enfoncer à l’intérieur des
terres et se heurtèrent aux tribus indiennes déjà installées.
Ces groupes furent donc relégués à la limite nord de la taïga (forêt de conifères) mais...
tracking img