Diserte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1055 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Camus est un journaliste qui aimait divulguer les vérités qui se passaient dans le monde. Les journalistes veulent donner des informations les plus vrais pour que les gens soient accrochés à l'article. Camus est un auteur de l'absurde. Il a écrit plusieurs oeuvres parlant de la vie de tous les jours. Cet auteur a écrit l'étranger. Cet oeuvre décrit la vie de Meurault, un personnage très banale. Àla suite d'un meurtre qu'il a commit, il est condamné à mort. Cet homme a toujours dit la vérité aux gens qui l'entourent peut importe ce qui s'est passé dans sa vie. Cette affirmation sera d'abord prouvée par le fait qu'il ne ment jamais sous aucun prétexte et « parce qu'il accepte de mourir pour la vérité »1.

Tout d'abord, Meursault est un homme qui est honnête. Il dit la vérité malgré lesconséquences qui peuvent s'en suivre.2 C'est une personne révoltée par la vie quotidienne.3 Il se révolte en disant toujours ce qu'il a à dire en étant honnête. Parfois les gens ne voulaient pas qu'il dit la vérité. Son avocat lui dit: « Taisez-vous cela vaut mieux pour votre affaire. » ( p.149 ) pour que Meursault ne divulgue pas son exactitude. Quand l'avocat utilise la métaphore « votre affaire» celui-ci veut essayer de mentir ou détourner les questions du juge parce qu'il sait que Meursault va dire ce qui s'est passé, ou ce qu'il est, avec justesse. L'homme ne voit pas l'utilité de mentir. Quand l'avocat lui dit: « Taisez-vous », l'être qui est accusé accumule certaines frustrations. Lors d'une rencontre avec le prêtre, il explique: « Je l'avais pris par le collet de sa soutane. Jedéversais sur lui tout le fond de mon coeur avec bondissements mêlés de joie et de colère. » ( p. 180 ) de façon très libératrice. Le fait d'avoir déversé « sur lui tout le fond » de son coeur démontre qu'il ne peut mentir. S'il ne dit pas la vérité, il accumule un stress inévitable qu'il ne peut contrôler. L'antithèse des mots « joie » et « colère » fait réaliser qu'il est heureux de dire ce qu'ilavait à extraire de lui-même mais en malheureux de ne pas avoir pu le faire avant. Il y a beaucoup plus d'importance sur le mot « joie » parce qu'il se libère de sa pensée qu'il ne peut cacher.
Meursault ne voit pas l'utilité de trahir ce qu'il pense parce qu'il n'y a aucune issue à la vie, il y a toujours des conséquences.1 Peut importe ce qu'il va dire, il aura constamment des gens insatisfaitsdes réponses. Quand Meursault réalise qu' « Elle avait raison. Il n'y avait pas d'issue. » ( p. 30 ) il ne dit pas de fausseté. Il avoue qu' « Elle avait raison » sans essayer de s'acharner pour dire le contraire. Même s'il essayait de détourner la vérité, elle reviendrait toujours à lui. Il vaut mieux accepter la vérité que de la nier. Lorsqu'il se dit à lui-même:« donc, je devais accepter lerejet de mon pourvoi. »( p. 172 ) il se rend compte qu'il ne peut pas échapper aux conséquences de ses gestes. Il ne se ment pas à lui-même. Il n'essait pas de se dire qu'il va échapper à la prison. Meursault aime mieux s'avouer condamné à mort que de toujours avoir de l'espoir irréel. Donc, le meurtrier ne se sentira jamais capable de mentir parce qu'il est différent des autres en disant toujours lavérité. Il est rare de connaître ou d'être une personne honnête jusqu'au bout de sa vie. Meursault ne voit pas l'intérêt de ne pas dire les choses avec exactitude, car peut importe ce qu'il pense ou dit, il y aura continuellement des contrecoups.

De plus, Meursault est un adulte qui ferait n'importe quoi pour être sincère avec lui-même. Il accepte de mourir pour dire la vérité. Il ne peutfaire autrement qu'avouer les exactitudes de ses actions durant tous l'oeuvre.2 Il sait que les raisons de ses gestes sont absurdes, mais il renonce au mensonge.3 Il est incapable de se rendre compte du meurtre lorsqu'il « dit rapidement, en mêlant un peu les mots et en me rendant compte de mon ridicule, que c'était à cause du soleil. » ( p. 156 ) Quand il pensait que
« c'était à cause du soleil...
tracking img