Diserte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (728 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Lucien Camus, père d'Albert est d'origine lorraine et travaille dans un domaine viticole, près de Mondovi, pour un négociant de vin d'Alger. C'est dans ce département de Constantine que l'écrivainvoit le jour. Lucien Camus est mobilisé en septembre 1914. Blessé à la bataille de la Marne, il meurt à l'hôpital militaire de Saint-Brieuc le 17 octobre 1914. De son père, Camus ne connaîtra qu'unephotographie et une anecdote significative : son dégoût devant le spectacle d'une exécution capitale. Sa mère, d'origine espagnole, est sourde. La famille s'installe rue de Lyon à Belcourt, un quartierpopulaire d'Alger. Albert fait ses études dans cette ville, encouragé par ses professeurs dont Jean Grenier - qui lui fera découvrir Nietzsche - et, auparavant l'instituteur Louis Germain qui fera ensorte qu'il puisse aller au Lycée. Il gardera une grande reconnaissance à celui-ci et lui dédiera son discours de prix Nobel. Il déclare dans celui-ci un mot qui restera célebre : « Ma patrie, c'est lalangue française. »

[pic]
La stèle dédiée à Albert Camus face au mont Chenoua à Tipaza près d'Alger: « Je comprends ici ce qu'on appelle gloire le droit d'aimer sans mesure»

En 1935, ilcommence l'écriture de L'Envers et l'endroit, qui sera publié deux ans plus tard. À Alger, il fonde le Théâtre du Travail, qu'il remplace en 1937 par le Théâtre de l'Équipe. Dans le même temps il quitte leparti communiste, auquel il avait adhéré deux ans plus tôt. Il entre au journal Alger Républicain, organe du Front populaire, créé par Pascal Pia. Son enquête Misère de la Kabylie aura une actionretentissante. En 1940, le Gouvernement Général de l'Algérie interdit le journal. Cette même année, il se marie à Francine Faure. Selon sa propre classification, ces ' uvres appartiennent au « cycle del'absurde » '' cycle qu'il complètera par les pièces de théâtre Le Malentendu et Caligula (1941). En 1943, il est lecteur chez Gallimard et prend la direction de Combat lorsque Pascal Pia est appelé...
tracking img