Dissert remise en forme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1575 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les ressources des clubs de Ligue 1: |

Les produits hors mutation, s’élèvent en 2008/2009 à 1 048 millions d’euros. Cela représente une eugmentation de 6% par rapport à la saison précédente. Les principales hausses proviennent des recettes matches (+ 10 %) et des autres produits (+ 31,5 %). |
Nous pouvons remarquer que les droits audiovisuels représentent une part très importante dans lesrevenus des clubs de Ligue 1. Les sponsors et la publicité sont la deuxième source de revenus pour les clubs et ensuite la billetterie. Le championnat de France est donc représentatif du tryptique sur lequel repose l'économie du football: droits TV, pub-merchandising et billetterie. |
La comparaison avec les championnat européens montre tout de même une dépendance très forte du championnat deFrance concernant les droits TV par rapport aux autres championnats européens. La France n'arrive toujours pas à développer des revenus importants grâce au merchandising, la publicité et la billetterie. La vétusté des stades de Ligue 1 est l'une des raisons souvent avancée par la LFP (Ligue de Football Professionnelle) pour expliquer les revenus faibles dégagés par les stades de Ligue 1. Le chantierde l'Euro 2016 peut donc être une formidable opportunité pour les clubs de moderniser leurs enceintes.Notre étude sur les revenus des grands clubs européens montre que le "big five" (Real Madrid, FC Barcelone, Bayern Munich, Manchester et Chelsea) ne tire qu'un tiers des ses revenus par les droits audiovisuels. Ils réussissent en effet à dégager des revenus alternatifs importants grâce àl'exploitation de leur image et les revenus des soirs de matches. |
Car l'analyse du taux de remplissage prouve que le public français existe et que les stades de Ligue 1 sont bien garnis: taux de remplissage de près de 76% lors de la saison 2008/09 avec une affluence moyenne de plus de 21 000 spectateurs. Mais il faut dire que la France ne possède qu'un seul club avec une enceinte capable d'accueillirplus de 45000 spectateurs (Stade Vélodrome avec 60000 places), ce qui est très loin des 99 000 et 80 000 places du Camp Nou (FC Barcelone) et du Bernabeu (Real Madrid). |
Il faut aussi dire que le prix des places de football sont beaucoup moins onéreuses en France. Le prix moyen d'une place en 2009 est évaluée à 24,57 € pour un match de Ligue 1. Nous sommes très loin des moyennes des autreschampionnats phares européens: Angleterre (43 euros) et Espagne (40 euros) mais pas très loin malgré tout de l'Italie (27 euros) et de l'Allemagne (25 euros). Une étude du cabinet Simon Kucher and Partners (SKP) explique également que les revenus importants dégagés proviennent des prestations de types place business ou loges pour lesquelles la France accuses un gros retard. Manchester United réalise43% de son chiffre d’affaires billetterie "match-day" avec les 9% de places les plus chères. Equation à méditer quand on sait qu'un quart des stades de Ligue 1 sont dépourvus de ce type de prestations. |

Les charges hors mutation sont en hausse de 6,6 %. Cette hausse s’explique par l’augmentation de la plupart des
postes et notamment les dotations aux amortissements des indemnités de mutation (+29 %) et la masse salariale
chargée (+ 2,6 %). Cette hausse des dotations aux amortissements des indemnités de mutation s’explique par les
investissements importants effectués les saisons précedentes et dont les effets devraient continuer à se faire sentir
pendant encore 2 ou 3 saisons. Les honoraires d’agents sont en baisse pour atteindre 33,9 millions d’euros.
|
Nous pouvons donc fairele constat que les coûts salariaux représentent près de 50% des charges totales de clubs. En prenant en compte les charges sociales associées à ces rémunérations, ce sont presque 2/3 des charges des clubs qui sont liées à la rémunération du personnel.
|
Ce n'est pas une grande surprise: le personnel qui coûte le plus cher sont les joueurs. Nous pouvons remarquer que la rémunérations des...
tracking img