Dissertation libre echange

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1167 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tp numero 14

I) le libre echange peut contribuer a la croissance des pays developpé
A) le libre échange dans l’Union européenne

les pays l’Union europeene sont en majorité des PDEM l’ouverture des frontière, et en particulier la supression des droit de douanes au niveau des frontières, lié principalement a la mise en application des accord de Schengen, cettesuppression a permit une concurrence plus forte entre les pays, car il ya maintenant une libre circulation des capitaux, et cela dynamise donc l’investissement. En effet les investisseurs peuvent placer leur argent ou le retirer dès que la situation leur est defavorable d’où un réel dynamisme dans l’investissement.
Ce n’est pas le seul avantage, en effet si on supprime les taxedouanières, les entreprise ont donc une baisse de leur cout de production, et .il peuvent la répercuter sur leur prix se qui leur permet de gagner en compétitivité prix on a donc une amélioration du solde exterieur lié a une augmentation des exportation ce qui permet finalement une augmentation du PIB.

B) le libre échange a la l’échelle mondiale (les théories)

la tendance al’ouverture international semble montrer la victoire des argument libre-échangiste : cette pensé se fonde sur divers arguments : la spécialisation de la production ; encourage l’innovation pour rester compétitif, ouverture des marché.
L’expression d’avantage comparatif est rattaché a la notion de libre-échange, elle est un raccourcie pour : « loi des avantage comparatif ». Cette loi a été énoncé parDavid Ricardo au XIXème siècle pour montrer que tous les pays pouvait gagner a échangé librement. On parle d’avantage « absolue » quand un pays X fabrique le bien A avec moins de travail que le pays Y, alors que le pays Y fabrique le bien B avec moins de travail que le pays X, ici on comprend facilement que X et Y ont intérêt a se spécialiser dans les produit où ils sont les plus compétitifs.Ricardo montre, et c’est la « loi des avantages comparatifs » que même si X fabrique A et B avec plus de travail que le pays Y, les deux pays ont intérêt à  se spécialiser et à  échanger leur production, X dans le produit où il a le plus faible désavantage, Y dans le produit où il a le plus grand avantage. Les pays doivent donc "comparer" leurs avantages (ou désavantages) respectifs, d'où le nom dela loi.
Après la théorie de Ricardo sur les avantages comparatifs la deuxième grand théorie du CI (Commerce International°est publié en 1941. Elle a d’abord été avancé par Hecksher en 1919 puis par OHLIN en 1933 et enfin par SAMUELSON en 1941. Cette théorie abandonne l’idée que les différence, au nivaux des caractéristique de chaque pays soit a l’orignine des échanges internationaux. Ellesuppose que tous les pays ont acces aux meme techniques, et leurs différences se situe aux niveaux des « dotation en facteurs de production », c’est à dire terre travail en capital. Ainsi un pays abondamment doté en main d’œuvres, mais disposant d’équipement restreint, aura-t-il tendance à utiliser des technique intensive en travail, et inversement. L’échange international est alors un moyen de palierces « raretés relative » en facteurs de production. Pour que cette substitution du capital au travail (ou vice versa) s'arrête avant que toute différence ne disparaisse entre les pays, le modèle HOS postule la "fixité" des facteurs de production.
C) le commerce international : les faits
depuis les années 1973 on observe une hausse du commerce international : entre 1973 et1980 le commerce international a augmenté de 3.8% en moyenne par an, en revanche la production mondial n’a augmenté que de 2,7% en moyenne par an. De plus on observe entre 1980 et 2000 une forte augmetation du commerce mondial, cela peut etre dut a l’ouverture des pays situe a l’est de l’ex rideau de fer, les pays de l’ex URSS.
On peut distinguer deux type de commerce, le commerce...
tracking img