Dissertation pcs : la violence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1039 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation PCS – La violence

A l’heure actuelle, la violence semble omniprésente au sein de nos sociétés et fait des ravages à bien des niveaux, que ce soit sur le plan international ou national. Tout d’abord, qu’entend-on par violence ? La violence c’est le fait d’agir sur une personne ou de la faire agir contre son gré, en employant la force ou l’intimidation et cela sans le moindrerespect à l’égard de la volonté d’autrui. Dans ces cas de figure, on est face à un rapport de forces où un fort impose sa volonté à un faible qui a du mal à se défendre. D’emblée se posent un certain nombre de questions :
A quels niveaux peut-on rencontrer le recours à la violence ou quels types de violence peut-on répertorier ? Pour quelles raisons certains exercent-ils la violence ? Et enfinquels pourraient être les moyens susceptibles d’enrayer ces forces destructrices ?

Dans un premier temps, nous déterminerons les types de violence qui peuvent être rencontrés dans notre société.

Tout d’abord, la violence peut causer des ravages considérables lorsqu’elle se manifeste sur le plan international. On n’a qu’à penser à toutes les guerres qui au cours de l’histoire ont opposémaints pays. Ces guerres ont décimé les populations, détruit des civilisations et réduit des pays en ruines. L’intervention des Etats-Unis en Irak, guerre la plus récente en date, a notamment instauré un chaos indescriptible dans cette contrée du Proche-Orient.

Ensuite, on peut rencontrer la violence au sein d’un Etat, lorsque l’autocrate au pouvoir opprime le peuple et fait fi des droits del’homme les plus élémentaires. Dans une dictature, un tyran dicte en effet sa volonté à ses sujets en bafouant leurs droits et en ayant très souvent recours à la torture. Ainsi, en Corée du Nord, une dictature de type communiste assujettit les gens depuis des décennies et a rendu le pays exsangue.

Enfin, la violence peut se manifester également au sein d’une société, entre citoyensappartenant à des communautés différentes et dont les intérêts sont en contradiction. Ainsi, en Irlande du Nord il existe depuis des décennies un conflit entre catholiques et protestants et ces deux communautés religieuses ont régulièrement recours à des actes de violence pour défendre leurs intérêts respectifs, voire pour assurer leur dominance dans la région.

Après avoir souligné à quels niveaux laviolence peut se manifester, il importe maintenant de cerner les causes éventuelles à l’origine de ces types de violence.

En premier lieu, lorsque la violence est exercée au niveau international, notamment quand un Etat livre une guerre à un autre pays, des intérêts économiques ou stratégiques sont bien souvent à l’origine d’une telle intervention armée. En ce qui concerne la guerre enIrak, il est plus que sûr que les Etats-Unis ont des visées sur les réserves pétrolières de ce pays et sans doute y a-t-il encore d’autres enjeux.

Puis, une dictature s’explique bien souvent par le désir d’un autocrate d’accaparer tout le pouvoir et de s’enrichir sur le dos de son peuple. Dans ce cas de figure, on constate un non-respect flagrant de la constitution et des lois. Le peuple est àla merci du tyran et n’a pas les moyens législatifs de défendre ses droits, étant donné que les principes démocratiques n’ont plus droit de cité. De fait, une simple critique à l’égard du pouvoir peut mener un citoyen droit en prison.

Enfin, en cas de conflit interne, notamment entre deux communautés, les causes peuvent être d’ordre religieux, ethnique ou politique. En ce qui concerne parexemple L’Irlande du Nord, nous savons que des protestants britanniques se sont installés et ont pris le pouvoir dans cette région, soumettant la population catholique à leur dominance. Comme les Irlandais catholiques voyaient leurs droits bafoués, ils ont eu recours au terrorisme pour défendre leurs intérêts. La violence a engendré la violence et aussi bien l’occupation que la révolte armée...
tracking img