Dissertation pierre et jean

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 108 (26960 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Manuel technique de l'Ecole Française de Spéléologie

INITIATEUR
Mise à jour du document : mai 1996

ECOLE FRANCAISE DE SPELEOLOGIE

Un Manuel Technique de spéléologie...

"Enfin !" diront les uns, " A quoi bon? " diront les autres... Quelles que soient les réactions suscitées par la parution de ce MANUEL TECHNIQUE, il est bel et bien paru ! Et cela constitue déjà un événement, car s'ilest au sein de l'E.F.S un projet qui aura connu une longue gestation, c'est bien celui-là. L'ampleur du travail a longtemps mis à mal les meilleures volontés politiques, car la recherche de la perfection et de l'exhaustivité formaient des objectifs trop ambitieux. Par conséquent, le document que vous avez sous les yeux n'est pas une encyclopédie. Vous n'y trouverez donc pas tout ce qui touche aumatériel et à la technique, et cela procède d'un choix mûrement réfléchi : nous avons préféré éduquer plutôt qu'instruire ; transmettre des savoirs utiles plutôt que des savoirs savants. Il s'agit d'une sélection de méthodes, de manipulations, reconnues majoritairement comme techniquement simples et efficaces. Majoritairement, car il est des cas où l'unanimité a été impossible à obtenir parmil'équipe de cadres fédéraux chargée de la conception du Manuel, preuve que rien n'est définitivement arrêté dans notre discipline Ces pages constituent le chapitre INITIATEUR du Manuel Technique. Elles présentent donc les techniques élémentaires, les principes de base que doit connaître un initiateur dans le cadre de sa fonction : initier les autres. Les techniques de pointe ou d'exception (matérielultra léger, techniques cordelette...) seront développées ultérieurement, dans un futur chapitre MONITEUR par exemple. D'ailleurs, comme tout évolue, que nul n'est à l'abri d'une nouvelle idée géniale (!) ou d'une critique constructive, ce manuel est conçu pour être réactualisable page par page. Si une modification, une amélioration, intervient sur un thème, la ou les pages concernées serontrééditées, et l'information diffusée par l'intermédiaire de Spelunca et d'Info-EFS. S'agissant d'un Manuel Technique, on ne s'étonnera pas que les disciplines dites connexes (karstologie, biologie souterraine...) en soient absentes ou juste effleurées; on se reportera utilement aux autres publications de l'E.F.S telles que les Dossiers-Instruction ou les Cahiers de l'E.F.S. Maintenant, auxlecteurs-utilisateurs de juger. Soyez convaincus que chaque remarque et proposition sur le contenu de ce Manuel Technique sera prise en compte et étudiée avec toute l'attention qu'elle mérite. Merci Rémy LIMAGNE, Président EFS.

Manuel Technique Initiateur

Mai 1996

page 2

ECOLE FRANCAISE DE SPELEOLOGIE

une Entreprise née de la Passion de la Spéléologie

De l'empirisme d'explorateurs passionnés quibricolaient les nouveaux ustensiles destinés à vaincre les obstacles rencontrés sous terre, à la fabrication industrielle -depuis 1970- du matériel de progression sur corde... L'histoire de l'évolution des techniques en spéléologie est étroitement liée au nom de Petzl. Aujourd'hui, la société, toujours animée par l'esprit d'innovation et soucieuse de la qualité de sa production, a une enverguremondiale. Artisan et spéléologue Spéléologue et artisan, Fernand Petzl rejoint dans les années 30 I'équipe conduite par Pierre Chevalier dont l'objectif était l'exploration du fameux réseau de la Dent de Crolles. En 1947, le record du monde du développement souterrain et de la profondeur est largement mérité. Outre la performance, la spéléologie vivait alors l'évolution des moyens artificiels ethumains mis en œuvre pour réussir. A l'époque, tout était encore à inventer en matière de techniques de progression pour explorer toujours plus loin et surmonter les difficultés. Fernand Petzl, très actif sur les nombreuses expéditions, bricole et réalise des prototypes adaptés aux objectifs ambitieux : remontée de puits par la base, désobstruction, passage de cascades etc... Il s'agissait...
tracking img