Dissertation sur la peine de mort

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3321 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation sur la peine de mort
La peine de mort est une sentence affligée à un individu consistant à lui retirer la vie après avoir été déclaré coupable d’un acte constitutif d’une peine dite capitale. Cette sentence peut revêtir différente forme allant du bûcher, à la pendaison et à la guillotine. Elle a eu de multiples significations, objectifs à travers les âges et de fait desconséquences sur les sociétés et les peuples qui les ont composés. Les conditions formant la peine capitale n’ont pas toujours été les mêmes et ceux aux vus des différentes croyances et mentalités des dirigeants mais également des citoyens. Le sujet de la peine de mort pose une question essentielle qui porte sur le point de savoir qu’elle a été l’impact de cette sentence sur les sociétés. Le terme de sociétésera à appréhender en tant que groupement d’individus et non exclusivement à entendre comme société civile. Il semble dès lors opportun d’analyser les évolutions historiques de la peine de mort (I) afin de souligner ensuite les termes du débat contemporains relatifs à la question de son maintient (II).
Les évolutions historiques de la peine de mort Tenter de revenir aux sources de lapeine de mort permet de dégager plusieurs constats. Tout d’abord la peine de mort est liée à l’existence même de société (A) même si celle si s’avère avoir différentes fonctions moralisatrices (B).
La peine de mort et la société : une concomitance Il est avant tout nécessaire d’établir l’origine latine du mot peine afin d’en appréhender la portée. Issu du latin pœna_ _signifiantchâtiment, la notion même de peine est liée à celle religion et donc du pouvoir de Dieu sur Terre. Comme il est en relaté dans la Bible, Dieu à fait les Hommes et ceux-ci doivent respecter ses principes, ses commandements. Le terme de commandements est à saisir au sens dedialogue et non d’ordre car comme l’a rappelé Dieu, il a sauvé son peuple de la servitude et ses 10 commandements ne sauraient contredirecette liberté. Le 6eme commandement rappelle l’interdiction des meurtres, le 9eme contre le faux témoignage et le 10eme l’interdiction de convoiter les biens de son prochain. Ses commandements s’inscrivent dans le contexte d’une société, ce sont des règles de conduites à suivre afin d’assurer la paix. La peine doit assurer la solidité de la société. Cependant, comme le rétorquait Abraham à Dieulors de la question de la destruction de Sodome et Gomorrhe « Ton tribunal est-il compétent ? ». En effet, qui est compétent, qui est apte à juger ? Dans la Bible, Dieu est seule juge mais dans la pratique ce sont les représentants d’un groupement d’individu qui ont toujours jugés. Cependant, les représentants ne jugent pas dans leurs seuls intérêts, ils jugent au nom du peuple afin d’éviter unevendetta, que seule la vengeance règne. Malgré ces jugements au nom d’un peuple, ceux-ci doivent être proportionnels comme en pose la loi du Talion « ain tat ain » qui signifie en hébreux « à la place de ». Autrement dit, si un homme coupe la jambe d’un autre, la normalité serait de couper celle de l’accusé. Ainsi donc les peines doivent être proportionnelles et à exécuter au nom d’un peuple pourpréserver la paix dans une société. Mais qu’en est-il de la peine de mort ? Que dire de cette sentence qui ôte la vie d’un individu ? Dans la religion, Dieu est seul maître de la vie : c’est lui qui décide quand un individu mourra, et en aucun cas la société. Que faire alors d’un individu qui en tue un autre ? Doit-on le laisser être ronger par ses remords ou doit-il être exécuté au nom de la société? C’est à partir de cette scission entre le religieux et le politique que s’établie le véritable débat lié à la peine de mort : cette ultime sentence doit elle être uniquement l’application d’une proportionnalité ou a-t-elle d’autres portées moralisatrices ? Et c’est parce que cette question se pose que la peine de mort est à fortiori liée à la société car la morale doit permettre aux hommes...
tracking img