Disserts

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (444 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Enlightenment and Cosmopolitanism

L’origine de Les mille et une nuits
Maurice Blanchot , un moment donné, nous dira que ‘(…) tout arttire son origine d’un défaut exceptionnel’. Nous, pas toujours autant philosophe, mais des êtres plutôt inquiets dans nos peaux, nous allons nous demander, au moins, pour quelques moments de nos viesempiriques sur l’origine de certaines affaires. Et nous voilà « Les mille et une nuits »sur lequel nous supposons plus de mille et une possibilités. Quelle serait-t-elle son origine ?
Inutilede dresser des frontières génériques dans cette écriture qui n’est que glissement et pieds de nez diaboliques à toute tentative de gel. Une idée largement répandue, pourtant, est celle qu’embrasse leconcept de l’œuvre comme en étant un recueil de contes populaires en arabe, du XIIIème ; propagés de l’Inde à l’Iran, puis au monde arabe. Cela ne nous donne toujours pas son origine, mais cellede ses contes ; nous arrivons à l’allégorie d’un ventriloque avec ses poupées (russes et/ou arabes, oui) : où, bien entendu, les ventriloques soient les mille et un traducteurs de « Les mille et unenuits ».
Voyons, Galland(1707-1710) a été le premier à traduire ce recueil. Son français a bien maquillé ce qu’il considérait de ‘’mauvais goût’’, c'est-à-dire, les passages avec un goût de chairet d’érotisme. Il a décidé tout seul quoi faire avec les parties qui n’étaient guère accordant avec ses attraits. Eduardo Lane et Richard Burton, vont utiliser l’anglais. Le premier pour reculer versla littéralité ‘oriental’, le deuxième, pour y permettre diverses licences à l’imagination au style. Gustavo Weil, Max Henning, Felix Paul Greve et Ennio Littman, vont nous offrir des versions enallemand, et ce dernier, va, plutôt, suivre la pulsation arabe et apporter des explications toutes laconiques, mais nécessaires pour la compréhension du texte.
Les contes en soit ont l’air indien,...
tracking img