Dissetation sur jacques le fataliste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (530 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Quelles fonctions assurent la relation maitre-valet dans l'économie de Jacques le fataliste?

Jacques le fataliste est un roman écrit par Diderot au XVIIIè siècle. Il se présente comme un romanpicaresque, étant découpé en huit journées.
Cette œuvre met en scène Jacques, un valet, et son maitre qui font un voyage. Nous pouvons donc nous demander quelles fonctions assurent la relationmaitre-valet dans l'économie de l'œuvre.
Tout d'abord, nous verrons que cette relation met en place un dialogue entre les deux personnages, puis elle montre la philosophie de Diderot. Enfin, elle met enplace un registre comique.

Nous pouvons voir qu'un dialogue est instauré entre le valet et son maitre car ils sont complémentaires. Jacques est u grand bavard alors que son maitre est plutôtsilencieux. En effet, avec le dialogue, la relation s'inverse car Jacques domine son maitre qui ne l'interrompt jamais.
De plus, me maitre aime écouter son valet. Lorsque le récit des amours de Jacques aété interrompu par un personnage, le maitre relance son valet en disant: « Et tes amours ». Cela met en place le récit de l'œuvre et permet donc à Diderot de faire des récits enchâssés. De plus,l'auteur fait intervenir d'autres personnages qui disparaitront lorsque Jacques reprendra le récit de ses amours qui comble le vide laissé par le maitre.

La relation maitre-valet dans Jacques lefataliste permet à Diderot de faire un dialogue philosophique. En effet, Jacques est un personnage croyant au déterminisme. Il prononce souvent: « Il est écrit là-haut » qui illustre bien la pensée deDiderot. En fait, Jacques est faussement déterministe, son maitre l'est plus même s'il ne le montre pas. Diderot met en place une illusion de liberté dans son roman en faisant croire que tout ce qui sepasse dans l'œuvre n'est que hasard alors que tout est déjà écrit. Il montre que tout est déterminé lorsque Jacques est amené devant les « fourches patibulaires » et que son sauveur est le bourreau....
tracking img