Document de strategie de reduction de la pauvrete en cote d'ivoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 139 (34671 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DSRP-Intérimaire

REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union - Discipline - Travail

CABINET DU PREMIER MINISTRE MINISTERE DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT

COMITE DE SUPERVISION DSRP

DSRP-I DOCUMENT DE STRATEGIE POUR LA REDUCTION DE LA PAUVRETE - INTERIMAIRE

DRAFT 1 E

Janvier 2002
DRSP-Intérimaire Draft 1E 12/03/04 17:03

SOMMAIRE
DECLARATION D’ENGAGEMENT DU GOUVERNEMENTINTRODUCTION I. SITUATION DE LA PAUVRETE ET CADRE MACRO-ECONOMIQUE
I.1 I.2. I.3 I.4 I.5 I.6 Perceptions de la pauvreté Etat et profil de la pauvreté Bilan du programme de lutte contre la pauvreté 1997-2000 Cadre macro-économique et situation des finances publiques Profil de la dette publique Forces et faiblesses des programmes de lutte contre la pauvreté et des politiques macro-économiquesII.STRATEGIES DE REDUCTION DE LA PAUVRETE
II.1Objectifs de réduction de la pauvreté 2002-2004 II.2 Stratégies de réduction de la pauvreté
II.2.1 Assainissement du cadre macroéconomique II.2.2 Promotion du Secteur Privé et Développement Rural II.2.3 Amélioration de l’accessibilité et la qualité des services de base II.2.4 Décentralisation II. 2.5 Bonne Gouvernance et Renforcement des Capacités II. 2.6Renforcement de la sécurité

II.3 Politiques Macro-économiques 2002-2004
II.3.1 Cadre Macro-économique II.3.2 Politique budgétaire II.3.3 Secteur Financier

II.4 Politiques Sectorielles 2002-2004
II.4.1 Secteurs Productifs II.4.2 Secteurs Sociaux et Infrastructures de base

II.5 Intégration régionale II.6 Coût et Cadrage budgétaire 2002-2004

III. AGENDA D’ELABORATION DU DSRP FINAL ETPROCESSUS PARTICIPATIF
IV. SUIVI ET EVALUATION IV.1. Indicateurs et instruments de suivi et d’évaluation IV.2 Cadre institutionnel Annexes

DSRP-Intérimaire

Draft 1E

12/03/04

17:03

2

DECLARATION D’ENGAGEMENT DU GOUVERNEMENT
Pour la Côte d’Ivoire, le Gouvernement s’est engagé dans le processus DSRP (Document de Stratégie pour la Réduction de la Pauvreté) en posant plusieurs actes.D’abord, le Gouvernement a participé au sommet de Libreville en janvier 2000, puis aux rencontres qui ont suivi (Abidjan en mars 2000, Yamoussoukro en juin 2000). Ensuite, il a mis en place dès juillet 2000, puis confirmé en février 2001, le cadre institutionnel de pilotage du DSRP, sous l’autorité du Premier Ministre, Ministre de la Planification du Développement et Chef du Gouvernement. Le 28 Mai 2001,le Premier Ministre présentait la Déclaration du Gouvernement au cours d’un atelier de lancement, à Abidjan qui a vu la participation de 120 personnes provenant de l’ensemble des composantes de la population (administration, secteur privé, société civile, parlementaires, forces de sécurité…), et des partenaires au développement (voir déclaration en annexe). Le Gouvernement s’est engagé dans leprocessus DSRP pour trois raisons essentielles : d’abord, c’est une opportunité offerte aux pays de formuler leur programme de développement en mettant l’accent sur le problème majeur qui est la pauvreté ; ensuite, c’est un processus participatif qui prend en compte l’aspiration des populations ; et enfin, c’est une initiative à laquelle tous les partenaires nationaux et internationaux adhèrent,multipliant ainsi les chances de succès.

INTRODUCTION
La Côte d’Ivoire à l’instar de nombreux pays africains subsahariens a fait de la Lutte contre la pauvreté une préoccupation majeure de son programme de développement. Depuis juin 1997, elle dispose d’un Programme de Lutte contre la Pauvreté. Avec l’avènement de la deuxième République, le 24 octobre 2000, le Gouvernement est déterminé àapprofondir la question de la réduction de la pauvreté pour en faire un axe prioritaire de son programme économique et social. Le constat est qu’après plusieurs décennies d’indépendance et malgré de nombreux plans et programmes de développement la pauvreté n’a pu être combattue efficacement et dans de nombreux cas, elle s’est accrue. C’est pourquoi, déjà, en 1995 à Copenhague au Sommet Mondial sur le...
tracking img