Don juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3310 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DOSSIER SCENOGRAPHIQUE DE DOM JUAN

Description du théâtre:

La scène est constituée de quatre "tournettes", deux qui sont en avant de chaque côté et les deux autres qui sont aussi de chaque côté de la scène mais en arrière et un peu plus au centre.
La scène est limitée au fond par le déroulement d'un rideau panoramique.

Description des personnages principaux (les autres seront décrits aufur et à mesure):

Dom Juan: c'est un homme d'assez grande taille qui a les cheveux courts, les yeux verts et une forme de visage fin.
Il est habillé avec une chemise blanche ample, un pantalon noir et des bottes de même couleur.

Sganarelle: c'est un petit homme bossu, les cheveux un peu bouclés qui lui descendent jusqu'au cou.
Il porte une chemise beige avec une veste et un pantalon noirqui lui sont très petits. On peut apercevoir des chaussettes jaunes entre son pantalon trop court et ses vieilles chaussures marrons.

Done Elvire: c'est une très belle femme avec le visage très fin, les cheveux longs et blonds.

Charlotte: c'est une paysanne, les cheveux châtains et blancs et un visage fatigué.

Dom Carlos: c'est un homme grand mais un peu plus petit que son frère, qui estaussi bien habillé que lui et qui lui ressemble. Il porte une longue cape, de grandes bottes, une chemise et un pantalon noir; tous ces habits sont noirs.

ACTE I

La scène
Dans cet acte la scène représente une pièce qui se trouve dans l'entrée d'un palais, on aperçoit au fond sur la toile peinte un immense jardin que l'on peut voir uniquement derrière les fenêtres qui sont elles aussipeintes sur la toile. Les "tournettes" de droite et de gauche représentent des portes et les deux tournettes du fond représentent des tableaux.
Les lumières sont assez fortes, et une est allumée en haut, à droite de la scène, elle est là pour situer la place du soleil le matin.

SCENE I
Gusman est un petit homme légèrement plus grand que Sganarelle mais qui, étrangement, lui ressemble. Il est vêtude noir.
Dans cette scène les deux personnages sont les valets de Done Elvire et dom Juan. Sganarelle se tient droit et accompagne toutes ses paroles avec des gestes, il pense être supérieur à l'autre valet alors il lui parle fort pour l'impressionner, il bouge et tourne dans la pièce tout au long de la scène. Il a quelque fois des difficultés à trouver ses mots notamment dans sa première tiradeoù il fait l'éloge du tabac. Durant les questions que lui pose Gusman au sujet de Dom Juan il répond avec prétention, et se vante d'avoir un maître unique. Durant la deuxième tirade dans laquelle Sganarelle fait le portrait de son maître, il pose sa main droite sur sa poitrine à chaque fois qu'il prononce un pronom personnel à la première personne. A la fin de cette tirade un sentiment de peur sefait ressentir et gâche toute les belles paroles qu'il vient de prononcer, Sganarelle descend, alors, sa tête entre ses épaules.
Gusman est intrigué et essai de comprendre, c'est pour cela qu'il ne parlera que pour poser des questions, d'ailleurs, plutôt naïves. Durant toutes ces répliques, il a l'air étonné en ayant les yeux grands ouverts et la bouche à moitié ouverte.
A la fin de la scène,Gusman par vite par la porte située à la droite de la scène.

SCENE II
Dans cette scène Dom Juan apparaît par la gauche de la scène, il se retrouve face à son valet. Il arrive sur scène sur de lui et d'un pas pressé, et questionne son valet, il a les sourcils froncés tout au long de ces questions ("quel homme te parlait là […] Quoi ? parle.") Après il se relâche, et durant sa tirade, il hausse lesépaules à chaque fois qu'il prononce un argument.
Sganarelle à quand à lui, perdu beaucoup d'assurance depuis l'arrivée de son maître, il ne parvient pas à exprimer son opinion et il dit la phrase suivant la tirade de Dom Juan ("Vertu de ma vie, comme vous débitez; il semble que vous ayez appris cela par coeur, et vous parlez tout comme un Livre".) d'un air heureux car même s'il se ridiculise,...
tracking img