Don juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (292 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Contraste avec le langage patois de Pierrot, et langage soutenu de Don J.
Pierrot fait rigoler, il est ridicule. Comique de mots qui soutient et amplifie lecomique de geste.
Ex : A la ligne 283 à 287 il lui donne des soufflés, Pierrot ne se défend pas et il jure à chaque fois. Lorsque P prend la fuite, il ditqu'il n'a pas peur (Comique nait du décalage entre l'attitude de P. et son discours) Il se moque de tout.
Comique de mots à ce que dit charlotte à la ligne291-292. P pense que C va avoir une aventure avec Don J et lorsqu'elle va dire qu'elle va s'épouser, c'est pire, car il y aura une relation sans mariageComique de situation, motif récurrent dans ces farces. Le séducteur est pris en flagrant délit, presque l'adultère. L'attitude de C qui ne soutient même pas P,elle soutient la cause de Don J. Elle ne joue pas « sa promise ».
L'innocent qui subit une punition qu'il n'a pas mérité (comique de situation) et Sganarelle.Comique de répétition (les soufflées qui ponctue et met en valeur les exclamations et jurons de Pierrot)

Un constat de la société

Qu'est cequ'une farce ? C'est lorsque que çà fait rire.
Qu'est ce qu'une comédie ? C'est lorsque çà fait rire afin de dénoncer les vices, travers d'une société, époque..Dans la farce on y trouve essentiellement le comique de geste, le patois de Pierrot) et le comique de répétition.

FARCE SCENE 3 COMEDIE

Rire =>>Rire (Pierrot) Rire
Sans dimension sociale Pas de critique social Critique la société (on
Social devrait rire de P)
Constat neutre sur la société
tracking img