Dopage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 39 (9636 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Aller à :Navigation,rechercher



LE DOPAGE
sommaire

1 Historique du dopage:
a. Définition
b. Apparition
c. Évolution
d .Réglementation,législation

2 Utilisation du dopage:
a. Où commence le dopage ?
b. Pourquoi utiliser le dopage ?
c. Jusqu'où peut -on aller dans le dopage ?
d. Quels sont les risques encourus ?


3 Conséquences du dopage :
a. Sur la sante« des dopés »
b. Sur le sport en général
c. Sur l'étique,les valeurs....
d. Sur les jeunes sportifs



Annexes:
a. Comment reconnaître une conduite dopante ?
b. Où se renseigner sur le dopage ?
C. Que faire lorsque l'on est éducateur et que l'on rencontre un cas de dopage ?


Historique du dopage :
a)Définition

Le dopage est la pratique consistant à absorber dessubstances ou à utiliser des actes médicaux afin d'augmenter artificiellement ses capacités physiques ou mentales (hématocrite dans le sang, battements du cœur, confiance en soi, etc.). Le terme anglais « doping » fut largement employé avant que le Comité du langage scientifique n'impose une francisation en 1958. Le dopage n'existe pas qu'au niveau sportif. La prise de substances variées, dans le butd'accroître les performances est une pratique de plus en plus courante dans le milieu étudiant ou professionnel. On parle alors de « conduite dopante ».
Définition du dopage
La première définition légale du dopage en France date de 1965. En effet, la loi du 1er juin 1965 considère comme dopé : "Quiconque aura en vue ou au cours d'une compétition sportive, utilisé sciemment l'une des substancesdéterminées par le règlement d'administration publique, qui sont destinées à accroître artificiellement et passagèrement ses possibilités physiques et sont susceptibles de nuire à sa santé". Cette définition renvoie à une liste de substances très détaillée.
La loi du 28 juin 1989 donne une nouvelle définition du dopage : "Il est interdit à toute personne d'utiliser, au cours des compétitions etmanifestations sportives organisées ou agréées par des fédérations sportives ou en vue d'y participer, les substances et les procédés qui, de nature à modifier artificiellement les capacités ou à masquer l'emploi de substances ou de procédés ayant cette propriété, sont déterminés par arrêté conjoint des ministres chargés des sports et de la santé".
La loi du 23 mars 1999 donne maintenant la définitionsuivante : « Le dopage est défini par la loi comme l’utilisation de substances ou de procédés de nature à modifier artificiellement les capacités d’un sportif. Font également partie du dopage les utilisations de produits ou de procédés destinés à masquer l’emploi de produits dopants. La liste des procédés et des substances dopantes mise à jour chaque année fait l’objet d’un arrêté conjoint desministres chargés des sports et de la santé ».

b. Apparition:
Il est bien difficile de synthétiser une chronologie détaillée, voilà là, la plus complète possible depuis nos lointains ancêtres jusqu'aux sportifs contemporains... A toute les époques les hommes ont cherché à améliorer leurs performances à l'aide de "potions magiques", de recettes, qui jusque dans les années 60 étaient artisanales...Mais le progrès est arrivé avec la recherche médicale et l'industrie pharmaceutique.
En fait malgré l'absence d'études faites sur les premiers hominoïdes, les premières représentations montrant l'ingestion directes de produits destinées à l'augmentation des capacités de l'organisme remonte 3000 ans environ avant notre ère. A l'époque, les vertus anti-fatigue de plantes comme l'éphédra (plantecontenant un stimulant réputé : l'éphédrine) étaient parfaitement connues de plusieurs civilisations. En effet, les premières notions de dopage datent de l'Antiquité. L'Iliade et l'Odyssée sont riches en de tels exemples.
Au VIème-VIIème siècle avant notre ère, la prise de produits, à des fins de performance, connue certainement un essor considérable ainsi au VIème siècle avant J-C., les...
tracking img