Dossier option tennis terminale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3997 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

I_ Historique
II_ Les différents coups
III_ Les règles officielles
IV_ Les différentes surfaces de jeu
V_ Entrainement et régime alimentaire du tennisman

I_ Historique
L'Ancêtre du tennis actuel est le jeu de Paume. Il s'agissait d'un jeu pratiqué par les rois de France dans une salle fermée pour le jeu de Courte Paume (short tennis en anglais) et en extérieur pour le jeuappelé Longue Paume (Long tennis en anglais). Ce jeu consistait à envoyer une balle dans le terrain adverse grâce à une raquette (qui remplaça la main nue vers 1525, pour cause de dangerosité) peu tendue, les deux terrains étant séparé par un filet incurvé.
Le 23 février 1874, Walter Clopton Wingfield dépose à la chambre des métiers une invention qui consiste en un court transportable pour jouer auJeu de Paume sur un terrain en forme de sablier. Pendant longtemps, on joua soit avec les mains, soit avec des gants. Mais vers la fin du XVe siècle, les gants furent renforcés avec des sortes de cordage ; car les mains devenaient trop douloureuses (les esteufs étaient en cuir ou contenaient de la chaux). Puis les battoirs en bois firent leur apparition mais ils restaient rudimentaires. Ce n’estqu’au XVI° siècle que l’on créa la première raquette dotée d’un long manche et d’un cordage en boyaux de mouton.

La date du 23 Février 1874 sera retenue comme étant celle de l’invention du tennis moderne, remplaçant du Jeu de Paume.
Il suffit de tracer le court sur une pelouse, et de disposer des accessoires indispensables : une balle, des raquettes, un filet.
Les règles du jeu, très variables,vont être amenées par la suite à évoluer.

II_ Les différents coups
Le coup droit

Le position de Graf est à peu près la préparation générique pour un coup-droit, à part la position du bras qui est un peu plus haute que ce que certains autres joueurs adopteraient. Le bras est bien en arrière, ce qui permettra de faire un mouvement plus long d'au moins 40 cm. Les anches sont tournées à 70° parrapport au filet, et les épaules profitent de leur possibilité de tourner par rapport aux anche d'environ 30 ou 40 degrés, pour se mettre à 90° par rapport au filet. Les pieds sont en position semi-ouverte. Tout le corps est dans un état dynamique.
Les muscles sont contractés, prêts à faire une rotation et une avancée d'une grande puissance. Le poignet serre bien la raquette. C'est le pied droitqui donnera l'impulsion pour faire tourner le corps (pieds droit qui est donc le pieds d'appui). D'où la nécessité que les muscles de l'abdomen soient bien tendus pour que le corps accompagne la rotation imprimée par la jambe immédiatement, sans temps de retard et que pour que les épaules suivent le mouvement de rotation du bassin. Dans un coup comme le coup-droit, qui laisse plus de liberté demouvement, on peut éventuellement relâcher un peu les muscles abdominaux.

Le revers

Préparation : Il faut tourner les épaules pour qu'elles soient perpendiculaires au filet. Il faut disposer les pieds en ligne ou très légèrement croisés. Il faut ramener le bras en arrière plus ou moins contre son corps avec l'avant-bras un peu plié par rapport au bras. L'omoplate est légèrement tiré enarrière, mais assez peu somme toute. La raquette est soit surtout vers l'arrière, soit, assez sur la droite dans le dos (pour un droitier). Les muscles sont fermes des jambes au poignet. On peut tirer la raquette loin en arrière avec l'autre bras.
La frappe et l'accompagnement :
Le bras revient vers l'avant et, en même temps, entame un mouvement de pronation vers l'avant lui permettant de remettre deface le tamis et d'adapter l'angle vertical à la trajectoire de la raquette. Le tronc avance et du coup, le pied arrière (le pied gauche) reste en arrière pour faire contrepoids. Les épaules tournent éventuellement pour se remettre de trois quart.
Le revers peut se faire à deux mains et également à une main.

Le service

En position de départ (toujours pour un droitier), le pied gauche est...
tracking img