Dossier presse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (484 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce chef d'œuvre de Molière, sa construction singulière, ce couple unique dans le théâtre de Dom Juan et Sganarelle, n'ont cessé de fasciner les metteurs en scène. sans doute parce que Molière ytraite de l'amour et de la religion avec une liberté confondante et surtout pour la figure résolument moderne de Dom Juan, apôtre de l'inconstance, rebelle foudroyé.
Daniel Mesguich est, de nos grandshommes de théâtre, le plus “festif”, le plus casse-cou, le plus enjoué aussi, d'un art et d'une poésie les plus libres. Il vit le théâtre comme un risque, c'est quelqu'un qui a le sens de la scène etqui en maîtrise parfaitement la technique.
Sa mise en scène si novatrice, pleine de gags inattendus est une marque d'empressement, pas triste, envers Molière et envers nous.
Sa propre interprétationdu rôle titre est absolument remarquable. L'ensemble des acteurs servent le spectacle avec beaucoup de talent, et parmi eux Christian Hecq qui est désopilant en Sganarelle.
Une très belle leçon deliberté et d'intelligence.

La presse :
“Voilà un Dom Juan qui a belle allure et belle enseigne !” Le Figaro
“Mesguich parvient à nous surprendre et à nous émouvoir. On est littéralementenchanté.” Le Point
“Le regard de Daniel Mesguich est plein de rythme, de diableries, entre burlesque et tragédie. Christian Hecq, clown et mime, campe un Sganarelle de folie époustouflant
d'audace etd'énergie”. Le JDD

Molière (1622 - 1673)
En 1665, la première de Dom Juan sonne comme la condamnation des dévots hypocrites acharnés à détruire l'auteur du Tartuffe. Mais la pièce est peujouée, tardivement publiée, jamais reprise dans le texte original avant le XIXème siècle. A partir du Tartuffe, un constant procès est intenté à Molière, celui de libertinage. On réveille alors le vieuxdébat sur l'immoralité du théâtre, on taxe d'athéisme l'auteur de Dom Juan, et l'on obtient l'interdiction du Tartuffe. Atteint par la cabale, Molière abandonne le moralisme politique et s'installe...
tracking img