Dreyfus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (340 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’AFFAIRE DREYFUS

Alfred Dreyfus (9 octobre 1859 – 12 juillet 1935) était un capitaine français d’origine alsacienne et de religion juive. Il a été accusé pour trahison, il a aussi étédéporté en Guyane. Finalement, il a été gracié en septembre 1899, alors que l’affaire Dreyfus commençât en 1894.

L’affaire Dreyfus est un conflit social et politique de la 3e République. Dontl’origine et l’accusation de trahison faite au capitaine Dreyfus. Cette affaire a bouleversé la société française de 1894 à 1906, en opposant les dreyfusards aux antidreyfusards. Le capitaine a étécondamné fin 1894 pour avoir livré des documents secrets français à l’Empire allemand. Ce qui s’avéra par la suite être une erreur. Le contexte social de l’époque était particulièrement propice àl’antisémitisme, suite à l’annexion de l’Alsace à l’Empire Allemand en 1871. Elle ne s’achèvera véritablement qu’en 1906, par un arrêt de la Cour de cassation qui innocente et réhabilitedéfinitivement Dreyfus.

Le 13 janvier 1898, Zola écrit dans le journal l’Aurore, le célèbre titre J’accuse… !. Il est alors au sommet de sagloire, puisque les vingt volumes des Rougons-Macquart ont été diffusés. Cette affaire devient maintenant l’affaire des intellectuels. Dans cet article, il défend le capitaine Dreyfus, ens’adressant au Président de la République. « Je demande au général de Pellieux s'iln'y a pas différentes façons de servir la France ? On peut la servir par l'épée ou par la plume. M. le général de Pellieux a sans doute gagné de grandes victoires ! J'ai gagné les miennes. Par mesœuvres, la langue française a été portée dans le monde entier. J'ai mes victoires ! Je lègue à la postérité le nom du général de Pellieux et celui d'Émile Zola : elle choisira ! »....
tracking img