Ecjs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1911 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'avortement

PERRIER Manon
PONSET Benjamin
KEMEUGNE Anthony
1°S2

INTRODUCTION

L'avortement se pratique depuis le dix huitième siècle avant Jésus-Christ par des « faiseuses d'anges », ce sont des femmes qui interrompent de façon clandestines la grossesse d'une autre femme. Cependant cet acte a toujours été considéré comme un crime.
Mais, dans les années 1970, plus de quatre millefemmes manifestent pour le droit à l'avortement. Et, dans les années qui suivent, 330 médecins déclarent qu'ils ont interrompu des grossesses. En 1974, l'interruption volontaire de grossesse est légalisée en France.
Les idées sur l'avortement ont-elles évoluées ? Nous parlerons tout d'abord de la constitution de l'avortement et de ses lois, puis de l'avortement en chiffre, et enfin nous parleronsdes idées politiques, religieuses et les idées du peuple.

I)La législation sur l'avortement

A)Technique d'avortement:

Lorsqu'une femme est enceinte, mais qu'elle ne désire pas l'enfant et que sa grossesse est inférieure à 12 semaines, elle peut se faire avorter. Cependant, suivant le stade de la grossesse, au moment où l'avortement est décidé, il existe deux techniques pour avorter.

Sila femme est enceinte de moins de 5 semaines, alors il n'y a pas besoin d'intervention. Il faut qu'elle ait trois consultations. Le premier rendez-vous consiste à prescrire des comprimés de mifépristore, pilule qui provoque l'avortement.
La deuxième consultation doit avoir lieu maximum deux jours après
la première. Le médecin lui prescrira un autre type de comprimé ou une ovule à mettre dans levagin, ce qui permettra à l'œuf de sortir. Néanmoins, la dame restera à l'hôpital car des petits saignements, des contractions urinaires et l'expulsion de l'œuf vont survenir. L'hospitalisation durera que quelques heures. Une dizaine de jours plus tard, un nouveau rendez-vous est donné pour vérifier que la femme n'est plus enceinte.

Si la grossesse est supérieure à 5 semaines mais inférieure à12, une intervention chirurgicale est nécessaire : c'est la technique d'aspiration. Suivant la patiente, le chirurgien pratique une anesthésie locale ou générale. Lors de l'intervention, une canule, sorte de petit tuyau qui permet le passage d'air ou de liquide, est introduit dans l'utérus qui à été préalablement dilaté. La canule est reliée à un système d'aspiration qui enlève l'œuf et lesmuqueuses internes. Après cette intervention, une hospitalisation de quelques heures est nécessaire.
Après un avortement, une pilule contraceptive est prescrite pour un mois, et un examen gynécologique est essentiel dans le mois qui suit l'intervention. A cet examen, le médecin rappellera le rôle de la contraception.

B)L'adoption de la loi de Veil

En 1942, l'avortement est considéré comme uncrime aux yeux de la loi, ce délit est passible de la peine de mort. Cependant, sept ans après, l'avortement thérapeutique est autorisé. Néanmoins, vingts-cinq ans après le vote de cette loi, le député gaulliste, Monsieur Peyret propose un assouplissement des conditions de l'avortement thérapeutique, un an après cette suggestion, 334 femmes célèbres déclarent avoir avorté. Durant cette même année,deux évènements se succèdent, Gisèle Halimi et Simone de Beauvoir créent une association pour défendre les personnes accusées d'avortement. Quelques mois plus tard, une manifestation pour le droit d'avorter a réuni plus de 400000 femmes dans les rues de Paris. En 1974, le projet de la ministre de la santé Simone Veil, qui consiste à autoriser la contraception, est voté par l'Assemblée Nationale.Aussi, l'anonymat est donné est donné aux mineures et la Sécurité Sociale rembourse la pilule. Pendant cette même année, le projet de loi sur l'interruption volontaire de grossesse est voté.
L'IVG est légale si la grossesse n'est pas supérieure à 10 semaines. L'année suivante, la loi Veil est mise en place pour une durée de 5 ans, et en 1979, elle est reconduite définitivement.

Le temps...
tracking img