Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 35 (8549 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 2 : La consommation et l’épargne.
Nous savons que le revenu dispo’ des agents éco’ a deux affectations possibles, qui sont complémentaires : conso’ et épargne.
La conso’, c’est un acte d’acquisition des B. et S. qui sont utilisés pour satisfaire les besoins, essentiellement, ceux des ménages. La consommation procède à la destruction à plus ou moins long terme de ces b. et s. La conso’,c’est aussi le principal emploi du PIB, très exactement 56,9 pourcent en 2009, en Fr. Cela veut dire que c’est le moteur principal de l’économie. L’épargne, quant à elle, est la part du revenu thésaurisé placé, voire même investit et, ce, dans le but de disposer de réserves financières et d’un pouvoir d’achat dans le futur.
L’épargne peut constituer une conso’ différée. On parle d’épargne pourles ménages, pour les entreprises et pour les administrations publiques mais on ne parle pas de consommation au sens précis du terme. Le partage du revenu pour ces agents éco’ se fera plutôt entre les dépenses courantes, l’épargne et l’I. Les dépenses de conso’ ne sont pas toujours supportées directement par les bénéficiaires ; par ex, dans tous les pays les dépenses d’éducation sont dans unelarge mesure prises en charge dans une collectivité. Les dépenses de santé sont, quant à elle, très largement remboursées par les systèmes d’assurance maladie. Les ménages les plus défavorisés peuvent recevoir des aides qui couvrent logement, ou autre, des soutiens, liés à la famille, etc.
Ceci, pour souligner rend très difficile les comparaisons internationales parce que la part de la conso’ quiest prise en charge par la collectivité est extrêmement variable selon les pays.
Par ailleurs, cela complique relation entre conso’ et revenu qui est un des points importants de l’analyse macroéconomique. C’est pourquoi, il est souvent fait appel à deux notions de conso’ : On parle, d’une part, des dépenses de consommation qui se limitent aux dépenses que les ménages supportent directement ; onparle d’autre part des dépenses de la consommation effective des ménages. C’est, là, une notion qui recouvre l’ensemble de la consommation ; c’est-à-dire à la fois les dépenses de consommation, auxquelles on ajoute les dépenses de conso’ collective qui sont effectués par les administrations publiques au travers des systèmes, notamment, de protection sociale.
Le choix entre la conso’ et l’épargnerevient pour un agent éco’ à une décision qui est une décision d’optimisation des revenus qui sont perçus dans le temps. Le débat sur la répartition du revenu dispo’ entre la conso’ et l’épargne, ce débat oppose traditionnellement les éco’ néoclassiques qui insistent sur la primauté de l’épargne, le rôle fondamental du taux d’intérêt comme prix d’arbitrage entre conso’ et épargne. Et puis les éco’Keynésien qui sont beaucoup plus sensibles au rôle de la conso’ dans le soutien à l’activité économique.

Mercredi 29 Septembre 2010.

Première partie : Les précurseurs.
1.1 Les néoclassiques, les économistes libéraux.
Chez les néo, le taux d’intérêt est la variable clé pour déterminer comment se fait l’affectation du revenu des ménages entre la consommation et l’épargne. Néo =>Ménages par les arbitrages fais au condition et les couts respectifs de leurs différents usages du revenu et, par conséquent, sensibles à la rétribution de l’épargne qui est fait par le taux d’intérêt.
Taux intérêt a d’autres fonctions.
En abscisse, les quantités de fonds et en ordonné, le prix de l’argent, à savoir le taux d’intérêt. Sur ces marchés financiers, il y a une o et d => o : de fondsprêtables, c’est une fonction croissante constituée par tous les dépôts d’épargne. Plus taux intérêt élevé, plus de fonds seront épargnés et disponibles pour être prêtés. Des taux d’intérêt pas très rémunérateurs, il y aura une offre de fonds prêtables nettement inférieur.
Il y a une d de fonds prêtables => Qui, elle, est une fonction décroissante du taux d’intérêt => Projet d’emprunt,...
tracking img