Edouard zarifian

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (585 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Edouard Zarifian est né le 22 juin 1941 à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), et il est mort le 20 février 2007 à son domicile d’ Ouistreham dans le Calvados à l’âge de 66ans atteint d’un cancergénéralisé d’origine pancréatique.
Ce psychiatre, universitaire et psychothérapeute français d'origine arménienne prônant la psychopharmacologie (La psychopharmacologie1 est l'étude scientifique desproduits psychotropes, de leurs effets sur les sensations, l'humeur, la pensée, etc. et de leurs applications en psychiatrie et psychologie) a marqué son domaine avec ses recherches sur la question del’utilisation des psychotropes ( Un psychotrope est une substance qui agit principalement sur l'état du système nerveux central en y modifiant certains processus biochimiques et physiologiques cérébraux,sans préjuger de sa capacité à induire des phénomènes de dépendance, ni de son éventuelle toxicité).
Zarifian fut l’élève de Jean Delay (psychiatre et neurologue français). Après ses études demédecine, il s'oriente vers la psychiatrie biologique, convaincue que le pouvoir mental pouvait vaincre la maladie. Il pensait sincèrement, alors, que les progrès des neurosciences et de l’imagerie cérébraleapporteraient une solution quasi définitive au traitement de la maladie mentale. Aussi devint-il un excellent spécialiste de biochimie et de pharmacologie. Zarifian comprit qu’il avait fait fausseroute et que l’orientation purement biologique et comportementale prise par la psychiatrie mondiale était une catastrophe pour la psychiatrie elle-même, en effet elle éliminait l’écoute de la souffrancedu patient pour ne s’intéresser qu’à la chimie du corps.C’est pourquoi il s’associa avec Pierre Fédida et Roland Gouri deux psychanalystes français, à fin de terminer ses recherches sur la vraiescience biologique.
En 1988, lorsqu’il fut professeur et chef de service, il publie la première édition des "jardiniers de la folie" dans lequel il constat l‘insuffisance de la psychiatrie qui ne...
tracking img