Elections mid-terms 2010

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1721 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les élections de mi mandat – mid terms – se sont déroulées aux Etats-Unis, le 2 novembre 2010. Ces élections on eut lieu 2 ans après les élections présidentielles, qui avaient élu, le 44ème président des Etats-Unis Barack Obama le candidat démocrate. Les Midterms opposées les candidats républicains emmené par les TEA PARTIERS et les candidats démocrates. Les enjeux de ces élections sont que lesélecteurs américains vont devoir choisir pour un durée de 2 ans, 435 élus de la chambre des représentants du Congrès Américain à Washington D.C. Le scrutin concernera également un tiers des sièges du sénat, soit 33 siège sur 100 renouvelés pour un mandat de 6 ans, ainsi qu’environs une trentaine de postes de gouverneurs.
Nous allons voir dans une première partie, les enjeux de ces élections pourchacun des parties que sont les démocrates et les républicains. Dans un second temps nous verrons les résultats qui découlent de ces élections, ainsi que les perspectives des différents partis.
Les enjeux des élections de mi mandat du 2 novembre 2010, sont aussi bien des enjeux environnementaux, que sociaux, qu’économiques.
L’objectif principal du président Barack Obama a été la réforme de lasanté, voté au mois de mars 2011, le but de cette réforme est de fournir une couverture social à 16% de la population américaines, population qui est dépourvu de toutes assurances maladies, tout en réduisant la facture globale d’un système hyper inflationniste en terme de tarif médicaux. En rendant obligatoire le principe d’une couverture médicale, le texte représente l’évolution la plus importantedu système de santé américain, depuis la création du programme Medicare pour les retraités en 1965. Le cout global de la réforme est estimée a 940 milliards de $ sur 10 ans. Cette réforme qui avait été un des moteurs de campagne de Barack Obama a été adopté à 219 voix contre 212 le 21 mars 2010. Cette victoire devait permettre à Barack Obama de relancer sa politique de réforme en matière derégulation financière ou de lutte contre le changement climatique. La réforme de la santé est le fruit d’une longue lutte avec le parti républicain américain.
Un débat fait rage au sein de l’élite politique américaine, cela concerne le déficit budgétaire américain, ainsi que les réductions d’impôts. En ce qui concerne le déficit budgétaire américain, une commission composée d’experts démocrates etrépublicains doit rendre ses recommandations au président Obama au début du mois de décembre 2010. Il s’avère que le déficit américain s’élève à 1.300 milliards de dollars, ce phénomène n’est pas nouveau, les américains se préoccupent cependant plus des réductions d’impôts qui avaient vu le jour sous l’ère du 43ème président des Etats-Unis, Georges W. Bush et qui expirent à partir de 2011. Le partirépublicain qui soutient le plus ces réductions d’impôts et le mouvement du Tea Party, emmené par Sarah Palin.
Ce mouvement se réfère, à la Boston Tea Party du 16 décembre 1773, qui avait ensuite mené les Etats-Unis vers leur déclaration d’indépendance le 04 juillet 1776. Le tea party reprend l’esprit d’insurrection prérévolutionnaire de l’Amérique contre le pouvoir Anglais. L’histoire de la BostonTea Party fut une révolte politique à Boston, la capitale de la colonie de la baie du Massachussetts contre le parlement Britannique en 1773. Le 16 décembre 1773, soixante Bostoniens nommés Les Fils de la liberté grimpèrent à bord des 3 navires, le Dartmouth, le Eleanor et le Beaver costumé en Amérindiens de la Tribu des Mohawks, car ils suscitaient la terreur à cette époque. Ils ouvrirent lestonneaux et jetèrent 342 caisses par dessus bord, puis ils les refermèrent pour les remettre à leur place, vide. Il s’avère que le mouvement actuel du Tea Party remet sur le devant de la scène des valeurs fondamentales de la société américaine devenue inaudibles en pleine période de doute face à la crise financière, économique et sociale. Les Tea Party, se sont des conservateurs qui se sont...
tracking img