Energies renouvelables dans les entreprises

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1857 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
De nos jours, le développement durable a pris une place considérable dans nos sociétés. Les Etats ainsi que la population se sont rendu compte que si l’on ne changeait pas notre mode de vie, nous aurons bientôt épuisé toutes les ressources énergétiques (notamment en pétrole), de plus la dimension du développement durable prends aussi en compte l’aspect de l’environnement en se fixant des limitesen émissions de carbone. Actuellement Pour cela, plusieurs points ont été mis en place, celui qui nous intéresse concerne les entreprises. En effet, celle-ci doivent ou vont devoirs’organiser pour modérer leurs émissions de carbone dans l’atmosphère avec des techniques de production intégrant les énergies renouvelables.
Comment les entreprises prennent-elles en compte le développement durable ?Pour répondre à cette question nous nous arrêterons tout d’abord sur le fait que les entreprises utilisent les énergies renouvelables comme moyen de publicité. Puis nous nous demanderons si les les énergies renouvelable sont source de création d’emplois pour les entreprises.
Les énergies renouvelables, un moyen de publicité pour les entreprises ?
Suite aux prévisions en hausse sur leréchauffement climatique, directement lié a nos émissions de carbone les entreprises ont fait appel a la responsabilité des consommateurs ainsi que leurs motivations a changer leurs modes de consommation afin de réduire l’impact de leur style de vie sur l’environnement.
De plus, dans certains secteurs comme l’automobile l’Etat propose des subventions ou des réductions d’impôts aux utilisateurs deproduits dit « propres » , cela devient alors un véritable argument de vente pour les entreprises et dans une moindre mesure une opportunité pour développer de nouvelles technologies.
Progressivement le Grenelle de l’environnement installe ses nombreux dispositifs au sein de différents secteurs tel que l’immobilier et l’automobile qui représente au sein de la population la majorité de leurs actifs.Tout d’abord l’immobilier qui représente la majorité des dépenses énergétiques dans la consommation des ménages (3,8% en 2006 source INSEE, 7.3% touts énergies) se voit octroyer des aides de la part de l’Etat comme un taux zéro pour des prêts destinés aux rénovations thermiques de l’habitat, c’est l’éco-prêt. De nouvelles perspectives sont a prévoir a partir de 1er décembre 2009 pour l’éco-prêt,en effet celui-ci pourra être demandé pour l’achat d’un nouveau bien immobilier dit « logements basse consommation » jusqu ‘en 2012, mais en plus d’avoir un avantage sur le taux d’intérêt l’emprunteur percevra un bonus financier de 20000€.
A l’échelle régional nous voyons déjà apparaitre des techniciens spécialistes en énergies renouvellablesproposant du matériel et leur installation auxparticuliers (panneaux photovoltaïques, chauffe-eau, pompes a chaleur par exemple), certaines entreprises proposant des chaudières dites « classiques » élargissent leurs pannel de services en intégrant des techniciens spécialisés et ces nouvelles technologies. Dans la région du Var et ses environs ,7 entreprises proposent ces services (source Google) certaines proposant aussi du matériel comme desclimatisations (forte consommation d’énergie et polluant) .
Une autre part importante de la consommation des ménages est le carburant destiné aux voitures (3.5% source INSEE), le Grenelle de l’environnement a instauré un dispositif de bonus et malus écologique sur les automobiles en fonction de l’émission de CO2 de celles-ci. Plus les émissions de CO2 du véhicule sont faibles, plus le bonusécologique est important ,de 200 a 5000€. A l’inverse pour les modèles polluants une majoration du prix d’achat du véhicule est prévu allant de 200 a 2600€ (source : developpement- durable.gouv.fr). On peut voir de la part des firmes d’automobiles des publicités indiquant le prix du véhicule après déduction de ce bonus mais surtout un engouement pour les innovations dans le secteur des énergies...
tracking img