Enfance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (601 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
NATHALIE SARRAUTE, ENFANCE TEXTE 5 (PAGES 256-257)

5

10

15

20

25

– En tout cas, ce dimache-là... et cela ne s'est jamais effacé, c'est d'une parfaite clarté… lorsque dansl'après-midi j'ai couru à l' « Hôtel Idéal » et que j'ai demandé en bas si Madame Boretzki était là, il m'a été répondu : « Non, Madame Boretzki est sortie. – Et quand va-t-elle rentrer ? – Elle n'a rien dit. »Et le lendemain matin, quand je suis arrivée dans la chambre de maman, ella m’a annoncé qu’elle allait partir, rentrer en Russie le soir même, elle avait déjà retenu sa place dans le train… Mais endehors de cela, tous les mots qu’elle a prononcés, les sentiments qu’elle a exprimés, ceux que j’ai éprouvés, tout a entièrement sombré depuis longtemps… Je ne peux qu’imaginer, l’ayant mieux connuedepuis, sa froideur calme, cette impression qu’elle donnait d’invincibilité, comme si elle avait elle-même reçu une impulsion à laquelle il lui était impossible de résister… c’est ce que mon père, aumoment où elle le quittait, a dû ressentir… je l’ai compris beaucoup plus tard, grâce à quelques mots qu’il m’en a dit en parlant non pas d’elle, mais de «ces êtres qui »… il n’y avait aucun moyen del’atteindre… je la sentais déjà là-bas, très loin de moi. Il n’est pas vraisemblable que j’aie même essayé de la retenir. Je devais être médusée par l’étonnement. Écrasée sous le poids de ma faute, assezlourde pour avoir pu amener une pareille reaction. Et peut-être ai-je aussi eu quelques soubresauts de révolte, de colère… Je n’en sais rien. Ce qui seul se dégage de l’oubli et ressort c’est, peu detemps avant que nous nous quittions, ceci : elle est assise à côté de moi, à ma gauche, sur le banc d’un jardin ou d’un square, il y a des arbres autour… je regarde dans la lumière du soleil couchantson joli profil doré et rose et elle regarde devant elle de son regard dirigé au loin… et puis elle se tourne vers moi et elle me dit: « C’est étrange, il y des mots qui sont aussi beaux dans les...
tracking img