Erreur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2077 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|Créer l’impensable … |

|Dans La mort est mon métier, l’écrivain Robert Merle s’est attaché à |30 |Le procédé demandait du temps, exigeait un service d’ordre compliqué, et en |
|reconstituer la vie de Rudolf Hoess (rebaptisé “Rudolf Lang”, dans le | |cas de révoltes simultanées, posait même de graves problèmes. |
|livre),commandant du camp de concentration d’Auschwitz, à partir des | |A ces inconvénients, l’emploi du Cyclon B, de toute évidence, remédiait. |
|rapports établis par le psychologue américain Gilbert, qui avait interrogé | |Puisqu’on n’était plus limité par la faible productivité en gaz d’un camion, |
|le criminel de guerre nazi, et d’après les documents du procès de ||il était clair, en effet, qu’on pourrait, en utilisant le nombre requis de |
|Nuremberg. |35 |boites de Cyclon B, gazer, dans une salle unique, la totalité d’un convoi. |
|Tout en décrivant le “psychisme” particulier de son personnage (petit cadre| |En envisageant la construction d’une salle de dimensions aussigrandioses, je |
|méticuleux et zélé, obsédé par l’ordre, éternellement poursuivi par l’image| |compris que je concevais, pour la première fois, des moyens à l’échelle de la |
|d’un père autoritaire et fanatique), l’auteur rapporte avec une terrifiante| |tâche historique qui m’incombait. |
|précision la façon dont ont été créés et mis en placeles camps de la mort,| |Il ne fallait pas seulement aller vite. Il fallait voir grand, et dès l’abord.|
|qui devaient décimer plus de six millions de Juifs. |40 |En y réfléchissant, je me convainquis que cette salle devait être souterraine,|
|Ainsi Rudolf Lang, nommé commandant du camp de Dachau en 1934, puis, à | |et construite en béton, tant pourrésister à l’assaut désespéré d’un nombre |
|partir de 1940, de celui d’Auschwitz, se voit confier, dès 1941, la tâche | |aussi imposant de victimes que pour étouffer leurs cris. Il découlait aussi de|
|d’organiser l’extermination de milliers de prisonniers juifs, en | |là que, ne disposant plus de fenêtres pour aérer la salle après gazage, il |
|“améliorant” le système degazage expérimenté à Treblinka. | |fallait prévoir un système artificiel de ventilation. Il paraissait également |
| |45 |souhaitable, à la réflexion, de faire précéder cette salle d’une salle de |
| ||déshabillage (équipée de bancs, de porte-manteaux ou de cintres) qui |
| | |compléterait un décor propre à rassurer les patients. |
| | |Je dirigeai ensuite mon attention sur la question du personnel, et ici, il || | |m’apparut que Schmolde avait commis une grave erreur, en ne prévoyant pas que |
| |50 |le Kommando spécial des SS et le Kommando spécial des détenus devaient être, |
|| |l’un et l’autre, logés sur les lieux mêmes, et soigneusement isolés du reste |
| | |du camp. Il allait de soi, pourtant, que cette disposition gagnait du temps, |
| | |et conservait à l’opération le secret absolu...
tracking img