Esoterisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4038 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
De la perpendiculaire au niveau
Préambule
Selon que l'on se place dans une perspective de transmission ou d'emprunt entre la maçonnerie opérative et la maçonnerie spéculative, le rapport aux symboles peut différer. Dans le premier cas l'interprétation symbolique reste proche des caractéristiques opératives de l'outil symbolisé. Dans le second (l'emprunt), la transposition symbolique s'appuiebeaucoup plus sur le principe du "phénomène" transposé. A l'origine (grecque) le "sumbolon" qui a pour sens : joindre, mettre ensemble, était constitué des deux morceaux d'un objet brisé, de sorte que leur réunion, par un assemblage parfait, constituait une preuve de leur origine commune et donc un signe de reconnaissance très sûr. Le symbole est aussi un mot de passe. Dans le domaine spirituel, lesymbole garde ce sens de joindre, mais il joint un "signifiant" et un "signifié" qui ne peuvent se réunir parfaitement que si l'on partage la même connaissance initiatique. Usuellement le "signifiant" est "l'image", le support de représentation et le "signifié" est le "phénomène" qu'il est possible de représenter dans différents sens. Comme pour les mots du langage, il y a donc une "polysémie"symbolique et pour bien se comprendre (se joindre), il convient de bien s'entendre sur le sens donné aux symboles. La sémiotique est l'étude des signes et de leur signification. Dans l'expression maçonnique : "Passer de la perpendiculaire au niveau", utilisée dans le mémento du Compagnon, on observera qu'il s'agit d'une action : le passage, entre deux symboles représentant des phénomènes différents.On peut d'emblée considérer que toutes les caractéristiques de ces phénomènes ne seront pas nécessairement concernées par cette action de passage, qui elle-même a sa propre finalité. La linguistique nous apprend que si les mots peuvent avoir plusieurs sens en eux-mêmes, ils acquièrent un sens particulier dans le cadre d'une phrase, qui pour être bien construite, doit au moins posséder un verbe(une action) et un sujet (objet de cette action) avec éventuellement un complément d'objet. Il en est de même dans le langage symbolique où il est vain d'agiter des symboles dans tous les sens, hors de tout propos, pour verser dans du "maçonnisme". La "méthode maçonnique" en 3 degrés d'analyse (trialectique) devrait nous aider à clarifier cette expression. • Au 1er degré : il s'agit d'entendre, ausens d'entendement, de dégrossir ces pierres brutes, que sont ces symboles de "perpendiculaire" et de "niveau", ainsi que la notion de "passage" • Au 2ème degré : il s'agit de comprendre (de prendre ensemble) la relation entre les symboles, de construire l'ouvrage, pour mettre en évidence leur aspect de système organisé pour un but, une finalité. En l'occurrence l'organisation et le but de ce"passage" de la perpendiculaire au niveau. Ce qui est spécifique au 2° c'est ce (système de) passage, alors que les éléments peuvent être définis au 1°. • Au 3ème degré : il s'agit d'exalter et de transmettre. Exalter dans le sens de dépasser, de relativiser le système présenté, dans un ensemble plus vaste où il interagit avec d'autres systèmes. Enfin, transmettre dans le sens de dégager les "valeurs"qui doivent être conservées, comme des valeurs "sacrées", c'est-à-dire immuables (et non pas dogmatiques), afin que soit préservée la finalité de l'ouvrage. Ce qui importe, c'est la fin et non les moyens, sous réserve que ceux-ci soient moraux et licites.

Au 1er degré (de la méthode) nous allons tenter de définir les notions de : perpendiculaire, de niveau et de passage
• La perpendiculaire, dulatin "per-pendiculum", signifiant un "fil à plomb", représente la direction que prend tout corps matériel placé dans un champ de gravitation. Ainsi ce terme n'a de sens que dans un champ de gravitation, fut-il allégorique. La perpendiculaire représente alors un axe de référence en un point de la surface du corps qui manifeste le champ de gravitation. La verticale est quant à elle une droite...
tracking img