Espagnol

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7823 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé
Les Chimères sont une suite de sonnets qui parurent ensemble avec les Filles du feu. Gérard de Nerval y évoque ses expériences en vers souvent obscurs, mais très denses, où se mêlent des épisodes vécus, des réminiscences livresques des allusions à l'alchimie, à l'astrologie. Deux chefs-d'oeuvre, El desdichado dans lequel il se rémémore comme dans Sylvie les illusions d'un passé disparu etArtémisdans il exalte la figure lumineuse qu'il a complée dans les ténèbres de sa folie qu'il a nommée ailleurs Aurélia. |Extraits
El desdichado
Je suis le ténébreux,- le Veuf, - l'inconsolé,
Le Prince d'Aquitaine à la tour abolie:
Ma seule étoile est morte, et mon luth constellé
Porte le soleil noir de la Mélancolie.
Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m'as consolé,
Rends-moi le Pausilippeet la mer d'Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé,
Et la treille où le Pampre à la rose s'allie.
Suis-je Amour ou Phoebus ?.... Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ;
J'ai rêvé dans la grotte où nage la Sirène...
Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron :
Modulant tour à tour sur la lyre d'Orphée
Les soupirs de la Sainte et les cris de laFée.
Les Chimères
El desdichado 1853
le sonnet originel portait le nom de "le destin". El Desdichado est un mot espagnol indiquant "destin fatal"
le ténébreux : habitant de la nuit,
le veuf : Gérard de Nerval se sent sentimentalement veuf de Jenny Colon
Prince d'aquitaine à la tour abolie : Gérard de nerval se prenait pour un descendant de l'empereur Othon.
Tour abolie : noblesse déchueétoile, la pureté de la femme inaccessible
est morte : Adrienne est morte
Mélancolie : un tableau de Durer
La Pausillipe : promontoire rocheux de la baie de naples
la fleur : l'ancolie, symbole de lLe pausillipe : Lusignan époux de la f&e Mélusine surprise dans son bain sous les traits d'une femme serpent fut répudiée.
les soupirs de la sainte : adrienne
les cris de la fée : Aurélia-JennyColon (actrices de théatre), fées de la rampe.
L'achéron fleuve des enfers, ses deux crises de folie, descente aux enfers | |

DESDICHADO

Gérard de Nerval

Introduction
Les Chimères de Nerval sont un recueil de 12 sonnets d'inspiration romantique mais comptant déjà des traits symboliques (Expression lyrique des sentiments, goût des extrêmes ; Symbolisme : fin 19ème siècle, association desymboles) publié à la fin des nouvelles " Les Filles du Feu " dont il est le prolongement. Le poète est en effet toujours hanté par ses amours perdus, par les mythes et les légendes et par une interminable quête de lui-même à la recherche de la miséricorde.

Lecture
Je suis le ténébreux, - le veuf, - l'inconsolé,
Le prince d'Aquitaine à la tour abolie
Ma seule étoile est morte, - et mon luthconstellé
Porte le soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du tombeau, toi qui m'as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé,
Et la treille où le pampre à la rose s'allie.

Suis-je Amour ou Phébus ? ... Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la reine ;
J'ai rêvé dans la grotte où nage la sirène...

Et j'aideux fois vainqueur traversé l'Achéron ;
Modulant tout à tour sur la lyre d'Orphée
Les soupirs de la sainte et les cris de la fée.

Gérard de Nerval, Les Chimères (1854)

Plan du texte
Le malheur
 {1er quatrain : l'affirmation du désespoir
 {2ème quatrain : le désir de miséricorde
Le pardon
 {1er tercet : l'interrogation sur l'identité
 {2ème tercet : la victoire sur le malheur
Annoncedes axes
I - Un état caractérisé par le manque
a) manque de bonheur
b) manque d'amour
c) manque de vie
II - L'obsession du passé
a) les personnages du passé
b) les lieux du passé
c) les échos du passé
III - La quête d'une personnalité
a) un poète en rupture d'identité
b) la reconquête
Etude
I - Un état caractérisé par le manque
a) manque de bonheur
Champs lexical du malheur...
tracking img