Essai litteraire sur le roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (870 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bossuet loue Henriette d’Angleterre d’avoir préféré la lecture des ouvrages d’histoire à celle des romans « soigneuse de se former sur le vrai, elle méprisoit ces froides et dangereuses fictions »(oraison funèbre d’Angleterre)

Jacques-Bénigne Bossuet, né à Dijon le 27 septembre 1627 reçoit une éducation classique chez les jésuites. C’est un homme d'église, prédicateur et écrivain français.Il est mort à Paris le 12 avril 1704, serra enterrée dans la cathédrale de Meau.
Henriette-Anne d'Angleterre, fille de Charles I et d'Henriette-Marie de France, est née le 16 juin 1644 à Exesterdans un climat de guerre civile. Eau succès pour Madame. Fin juin 1670, elle se plaint de douleurs au côté, le 29 juin, après avoir bu un verre d'eau de chicorée, elle meurt d'affreuses souffrances ellevenait d'avoir vingt-six ans.
Le roman occupe une position particulière. En effet, à son origine et, disons, massivement jusqu’au dix neuvième siècles, il s’appuie avant tout sur l’imaginaire, doncle fictionnel, il a à partir d’un certain moment de son histoire dans un contexte géographique particulier, davantage accentué son rapport au réel au point même de vouloir laisser croire que son rôleessentiel était dans la présentation du réel selon des éclairages particuliers.

Nous pouvons dire que Bossuet a raison en disant cette phrase car les romans qui existent a son époque(1670) sontdes romans qui sont très long et pas d’un grand intérêt (La fontaine, lettre à Mme de la Fontaine 1663) ou des ouvrages que l’on ne lit plus comme les romans de gare, les romans précieux ( Honoréd’Urfé, L’astrée)
Mais roman fait oublier les soucis, le réel pendant le moment de la lecture, évasion. On rêve avec le héros
Les longues descriptions au 19è siècles qui font rêver les lecteurs, Il n'y apas de télévision, il faut donc s’occuper.
Le roman policier, le roman d’aventure, le roman de gare ou a l’eau de rose n’apporte rien a la société mais elle permet de passer de bons moments...
tracking img