Essai sur le don

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3418 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Faculté de Sciences Humaines

HUM 1502

Épistémologie des sciences humaine

Livre : Gustave Le Bon

Premier travail de lecture

Session : Hiver 2011

Professeure : Martin Blais

Étudiante : Nassim Bachir

Psychologie des foules :
En général, le mot foule est synonyme d’une réunion de personnes de différents âges, professions sexes, origines et nationalités.
Mais si onconsidère dans un autre point de vue, dans le sens psychologique, ce mot prend une différente signification. Dans le cas de foule psychologique, la personnalité consciente disparaît, les sentiments et les idées de tous les individus qui composent cette foule sont dirigés dans une même direction. Autrement dit, elle forme une âme collective qui présente des caractères très nets, qui constitue un êtrenouveau « soumit à la loi de l’unité mentale des foules sous l’influence d’excitants » p.9.
Tant et aussi longtemps que ces individus sont dans cette foule, la collectivité devient une foule psychologique et cela lui permet d’être organisée. La foule forme un seul être et se soumet à la loi de l’unité mentale « des foules. »

Le Bon ne fait pas de distinction entre les individus en fonction deleur statut matériel et intellectuel lorsqu’ils sont en foule. Ouvrier, ménagère ou médecin, une fois en foule, ils agissent de la même manière. L’auteur dit dans sont livre que « La qualité mentale des individus dont se compose une foule ne contredit pas ce principe. … Du moment qu’ils sont en foule, l’ignorant et le savant deviennent également incapables d’observation. »

Point de vuehistorique :

Selon Le Bon, les foules ont commencé en France vers la fin XVII siècle avec la Révolution française. L’auteur dit qu’il y a deux facteurs principaux qui sont à la base de cette transformation. Il associe en premier, l’essor « des foules » au développement de la démocratie et de l’association, aux corporations et aux syndicats.
Le Bon dit que « l’âme des foules » est due à la «contagions-suggestion », qui commence un peu partout sur un fond de démocratisation croissante qui libère les peuples d’un « Ancien Régime. »
« L’époque actuelle constitue un des moments critiques où la pensée humaine est en voie de transformation. Deux facteurs fondamentaux sont à la base de cette transformation. Le premier est la destruction des croyances religieuses, politiques et sociales d'oùdérivent tous les éléments de notre civilisation. Le second, la création de conditions d'existence et de pensée entièrement nouvelles, engendrées par les découvertes modernes des sciences et de l'industrie. Les idées du passé, bien qu'ébranlées, étant très puissantes encore, et celles qui doivent les remplacer n'étant qu'en voie de formation, l'âge moderne représente une période de transition etd'anarchie » p 11.

L’auteur s’adresse directement aux élites de son temps pour leur dire de se réveiller et que le train est en marche, qu’il faut qu’ils acceptent la demande du peuple, qu’il faut s’ajuster au monde réel et qu’il y a quelque chose de nouveau qui est entrain de se produire.

L’ère des foules :
Grâce à la liberté d’association, les foules sont formées des idées qui défendent leursintérêts tout en prenant conscience de leur force. Ainsi, la création des syndicats qui défendent les intérêts des membres, renforcent leur force devant les patrons auparavant décideurs inconditionnels.

Pour Le Bon, les foules deviennent de plus en plus importantes dans la société, ce qui mène à des grands rassemblements qui étaient inexistants auparavant. Notant qu’il y a un changement majeur quiest entrain de se passer.

Autrement dit, comme l’auteur nous montre dans son livre, que les foules produisent une homogénéité spécifique, une «âme» collective qui résulte des individus entre eux. Cette âme empêche le raisonnement aux personnes qui composent la foule, et la rend impulsive. La foule suit des modèles de leader qui ont un savoir faire, le sens de la communication et qui...
tracking img