Essais "des cannibales"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (573 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Des cannibales » / Montaigne

Introduction:
Nous allons étudier un extrait des Essais, I.31 de Montaigne, intitulé Des Cannibales. Les Essais forment un ensemble de 107 chapitres répartis en 3livres. Montaigne écrit cet ouvrage afin de mieux se connaître, en mettant son jugement à l'épreuve sur toutes sortes de sujets.
Ainsi, le livre I, publié en 1580, compte 57 chapitres. Aprèsquelques observations d'ordre historiques et militaires, Montaigne présente des réflexions philosophiques sur  la mort, l'amitié, la solitude et l'éducation.

A la lecture de ce passage, nous comprenonsque les hommes rejettent facilement ce qui ne correspond pas à leurs mœurs. On a ainsi appelé « Barbares Cannibales » les habitants du Brésil, qui ne connaissent ni lettres, ni sciences mais quiignorent aussi les vices.
Montaigne n'est lui-même jamais allé au Brésil mais c'est en s'inspirant des récits de voyageurs qu'il commente la découverte du nouveau monde avec une liberté de pensée familièreà ses écrits.
Montaigne réfléchit ici sur ce qu'il a appris du nouveau monde et montre qu'il y a plus de point communs que de différence entre les deux mondes.

Comment Montaigne réfute t'il que lesindiens sont des sauvages ?
→ opposition de deux mondes
→ la notion de sauvages selon Montaigne.

A- L'opposition en « Eux » et « Nous » :

Le texte repose sur l'opposition entre deuxmondes : le « eux , ils ...etc » désigne les habitants d'origine du Nouveau Monde , ceux que l'on appelle « sauvages » ; le « nous » désigne quand à lui , sans distinction , l'ensemble des peupleseuropéens .
Dans cet extrait , Montaigne ne porte pas aux espagnols , ennemis politique de la France, la responsabilité exclusive de la mauvaise compréhension de ces peuples nouvellement découverts
⇨Volonté de l'auteur à rester neutre et à ne pas donner d'opinion politique.
Il prend à contre-pied l'avis commun : " or, je trouve…rapporté"
On notera que le « nous » est associé à des termes...
tracking img