Ethique et morale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (380 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail de définition

1. Expliquer ce qui distingue l’éthique de la morale

Ethique et morale sont deux terme qui peuvent nous sembler assé proche mais qui en réalité s’oppose par certainesdifférences. La morale me ramène à des souvenirs d’enfance (notre mère qui nous fait la morale), il s’agit donc de valeurs qui nous ont été inculcées et qui restent pour nous propre à notre être.Donc, la morale serait plutôt un ensemble de normes propres à un individu ou à un groupe d’individu, alors que l’éthique représente plus les valeurs théorique portant sur les conditions des pratiques.L’éthique est un raisonnement critique sur la moralité des actions. Par exemple, un consommateur se demandera si une entreprise pour laquelle il a l’habitude de consommer à des pratiques éthiques. La vraidistinction et donc portée sur le côté obligatoire de la morale et par la visée d’une vie accomplie sous le signe des actions estimées bonnes pour l’éthique.

2. Expliquer ce qui distingue lalégalité de la légitimité

Afin de mieux comprendre la distiction en légalité et légitimité, il me semble important de noter cette citation du TLFI :

« Est légal ce qui est conforme à la loi, à lalégislation ; ce qui est prévu, désigné par la loi. Est légitime ce qui est conforme au droit positif ou ce qui est conforme à l’équité ; ce qui est fondé sur la morale, le droit naturel, la loi divine. »Cette citation nous ramène directement aux notions de morales et d’équité. Le légal est ce qui est fondé sur la morale le droit naturel, la loi divine, ce qui la distingue de la légitimité quireprésente plus les fondements communs cette distinction a une fonction critique.

Le légitime déborde et dépasse le légal. En effet, une loi peut être légal sans pour autant être légitime et inversementGrâce à cette fonction critique, on peut se poser la question de la légitimité d’un chose, alors que la légalité serait quelque chose de non négociable et d’acquis.







3....
tracking img