Etirements

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5656 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les limites du stretching pour la performance sportive. 1ère partie : « Intérêt des étirements avant et après la performance » Gilles Cometti
maître de conférences faculté des Sciences du sport - UFR STAPS Dijon BP 27877, 21078 Dijon Cedex, France Préambule : Il est indéniable que l’apparition des étirements et du stretching dans la préparation physique a constitué un progrès capital. Lessportifs ont ainsi appris à mieux s’intéresser à leurs différents groupes musculaires et à explorer leur mobilité articulaire. Il n’est donc pas question pour nous de remettre en cause l’intérêt des étirements mais de rapporter quelques données scientifiques qui précisent les effets de ces méthodes. En fait ces techniques qui avaient pour objectif principal l’augmentation de l’amplitude articulaire sesont vues progressivement attribuer des vertus quasi universelles allant de leur rôle primordial pour l’échauffement à la prévention des accidents, en passant par la musculation et la récupération. On pouvait même à un moment penser que les étirements dans leurs différentes modalités permettaient de résoudre tous les problèmes de la préparation physique. Nous voulons montrer ici que lesconnaissances scientifiques actuelles permettent de mieux comprendre ce que peuvent apporter les étirements et ce qu’ils ne peuvent pas faire. En fait les effets du stretching peuvent être envisagés à 3 niveaux : - avant la performance pour une meilleure « préparation » - après la performance pour une meilleure « récupération » - en tant que technique pour améliorer l’amplitude articulaire et participer àaugmenter ce que les praticiens nomment la « souplesse » Dans cette première partie nous nous cantonnerons aux deux premiers aspects qui sont les plus contestés aujourd’hui, nous aborderons les effets physiologiques des techniques du stretching dans un deuxième article.

1) Stretching et échauffement pour une performance sportive :
Quel intérêt présente l’introduction des étirements au cours dela préparation à la compétition ? Les partisans des étirements affirment que le stretching (étirements précédés ou non de contractions isométriques) permet : 1- l’élévation de la température locale des muscles étirés 2- une amélioration de la performance qui va suivre 3- la prévention des accidents Envisageons ces trois arguments en les confrontant à la littérature scientifique. 1.1) effet dustretching sur l’élévation de la température musculaire :

L’élévation de la température interne des muscles dépend de leur vascularisation, l’exercice musculaire par une alternance de contractions et de relâchements permet au muscle de jouer le 1

rôle de pompe et donc de mieux faire circuler le sang. Comme l’a démontré Mastérovoï (1964) une alternance de contractions concentriques contrerésistance moyenne, constitue le meilleur moyen pour élever la température du muscle. Examinons ce qui se passe au cours des étirements : Alter (1996) auteur d’un ouvrage remarquable «Science of flexibility », démontre que les étirements provoquent dans le muscle des tensions élevées qui entraînent une interruption de l’irrigation sanguine, ce qui va à l’inverse de l’effet « vascularisateur » recherché.Certes si on introduit une alternance avec des contractions les périodes de relâchement intermédiaires permettent le passage du sang, mais là encore choisir la contraction isométrique ne semble pas le meilleur moyen pour simuler une pompe. Il semble plus simple de proposer le protocole de Mastérovoï. Wiemann et Klee (2000) insistent sur l’inefficacité du stretching sur l’élévation de la températuremusculaire. En conclusion les étirements ne permettent pas un échauffement musculaire correct. 1.2) Stretching et performance :

On dispose aujourd’hui de quelques études qui démontrent l’effet néfaste de l’introduction de procédés d’étirement pendant l’échauffement d’une compétition. Ces influences négatives ont été démontrées sur des efforts de vitesse, de force et surtout de sauts...
tracking img