Exemple de rp

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3023 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[center][img]http://imageshack.us/m/268/363/algerie2.jpg[/img][/center]

Après avoir rejoins les forces Alliés au Sud de Scapa Flow, la Force Navale Française Occidentale avait rejoins l'Atlantic Fleet Task Force 1 ainsi que la Western Approaches Fleet quelques heures plus tard.
Les trois flottilles se positionnèrent en "râteau" selon les ordres de l'Amiral, provisoirement nommé comme l'avaitété de Gaulle lors de la Bataille de France, de Verdon et commencèrent à ratisser la mer du Nord à la recherche de l'objectif de l'Opération BattleSheep : la Première flotte allemande, plus connue sous le nom de Reichsflotte Vanaheim.
L'Opération était simple : couler l'ennemi, le plus possible. Le but ? Neutraliser cette force redoutable mais aussi envoyer un message aux forces de l'Axe, celuique rien ne résiste aux forces Alliés !!

Alors que l'opération de recherche battait son plein la Royal Navy Section Belge signala à l'Amiral qu'elle participait à l'opération mais qu'elle se regroupait pour venir en renfort d'ici quelques jours.
L'ennemi serait détecté d'ici là... et ce fut le cas.

En pleine nuit, l'ennemi fut détecté par les radars du Saint Louis et de l'Emile Bertin.
La"RV" comme tout le monde la nomme, du moins la nomme de façon respectueuse car les sobriquets sont nombreux et aussi insultants les uns que les autres à propos de cette flotte, se rassemblait et le combat ne manquerait pas de panache !!
Dès l'aurore, le Saint Louis, fier croiseur de la classe Algérie, teint la ligne et se prépara au combat. Il naviguait fièrement en tête de la FNFO.[center][img]http://imageshack.us/m/155/4912/croiseuralgerie.jpg[/img][/center]

Le reste des Alliés rappliquaient à grande vitesse quand l'ennemi passa à l'attaque plus tôt que prévu, visant en priorité le Saint Louis !! Le bâtiment commandé par le délégué d'état major de la France libre vit charger sur lui deux destroyers (nda : PNJs) qui ouvrirent le feu à 10h50. Deux coups tombèrent loin du croiseurtandis que deux autres touchaient le milieu du bâtiment. Le blindage encaissa les impacts de 128mm et le Saint Louis vira de bord dans une forte abatée pour esquiver d'éventuelles torpilles. Des sillages furent entre aperçus mais aucun coup au but de ces terribles engins fut recensé. La capacité opérationnelle du Saint Louis n'était en rien blessée.
Mais une demi heure plus tard... une salve delourds obus percuta l'avant du croiseur.
C'était le Graf Spee qui venait de placer un coup au but de ses pièces principales, tirant hors de portée du croiseur français qui ne put riposter.
L'impact secoua le navire et la tourelle B "Oran" du croiseur fut touchée en plein sur le toit. Les soutes à munitions de la tourelles furent rapidement noyées mais la tourelle était hors d'état de nuire, et sonarmement (nda : l'équipage de la tourelle est nommée ainsi, pas ses canons) pour la plupart massacrés.

[center][img]http://img5.hostingpics.net/pics/587710WNGER_11_52_skc28_Graf_Spee_forward_pic.jpg[/img][/center]

La seconde salve du cuirassé de poche tomba bien trop courte, ce qui permit au Saint Louis blessé de virer de bord pour se rapprocher du Gloire et de l'Emile Bertin.
C'est alorsque surgit un croiseur léger ennemi. Son feu fut rapide et seule la première salve sur les deux lancés toucha le croiseur lourd. Les impacts de 152mm furent digérés par le blindage mais néanmoins, plusieurs dégâts internes furent recensés, notamment un incendie dans le hangars. Les citernes d'aviation furent purgées dans l'océan ce qui aura des répercutions très heureuses plus tard.
Mais revenons ànotre croiseur léger. Celui ci ne demanda pas son reste et se replia aussi vite qu'il était venu... laissant frapper deux destroyers qu'il conduisait.
Les deux engins manœuvrèrent et se rapprochèrent du classe Algérie en difficulté.

[center][img]http://www.lexikon-der-wehrmacht.de/Bilder/ZTyp36A/z27-1.jpg[/img][/center]

Et les coups tombèrent !! Pas moins de quatre salves d'artillerie...
tracking img