Fait religieux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (261 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le mot « éducation » est directement issu du latin educatio de même sens, lui-même dérivé de ex-ducere (ducere signifie conduire, guider, commander et ex, « horsde ») : faire produire (la terre), faire se développer (un être vivant).[] Enseigner, c'est transmettre un corpus de connaissances composées de savoir etsavoir-faire et de valeurs considérées comme faisant partie d'une culture commune. Il est souvent facile de confondre enseignement et éducation. En effet, ce dernierterme, beaucoup plus général, correspond à la formation globale d'un individu, à divers niveaux (au niveau religieux, moral, social, technique, scientifique,médical, etc.). Le terme enseignement, de son côté, se réfère plutôt à une éducation bien précise, soit celle de la transmission de connaissances à l'aide de signes. Onpeut donc s’interroger sur la place du fait religieux dans l’enseignement. Il convient dans un premier temps de définir le fait religieux au travers d’exemplesdivers puis dans un second temps de considérer l’importance et l’impact à conférer à celui-ci.

Le fait religieux et son enseignement ont fortement évolué. Le faitreligieux est incontestable : les cathédrales existent depuis mille ans, 50 % des œuvres sont à sujet sacré tant en peinture qu’en musique, en architecture,sculpture ou dans l’art du vitrail. Les mosquées, églises, chapelles, basiliques, abbayes, synagogues sont ancrés dans le patrimoine architectural mondial. L’homme abesoin de spiritualité. Les rites, pèlerinages sont des faits de société partout dans le monde. Il n’y a pas une société qui n’ait ses croyances, ses religions.
tracking img