Famille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1247 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les déterminants de la configuration de l’espace familial espace
Yosra Boudabbous Medhioub
La famille est inscrite dans notre pratique quotidienne, elle est omniprésente dans notre mémoire collective, incrustée dans notre vécu ; « elle est d’une expérience si « familière »qu’elle apparaît de façon implicite comme une institution allant de soi, « un donné » naturel et, par une forme d’extensionsomme toute logique, comme un fait social universel ». Pourtant cette institution semble échapper à tout modèle universel, son histoire dresse le profil complexe d’une entité abstraite susceptible de prendre des formes variées dans l’espace et dans le temps.
L’espace familial constitue le revers du médaillon, loin d’être un simple vide abritant la famille ou encore un contenant inerte etphysique, il est lieu, scène de vie, champ d’activité ou encore comme le rappelle Abraham Moles « une denrée vitale pour l’être animé, puisque l’animation de celui-ci ne peut se manifester que dans un espace qui l’environne, dans une sphère d’action … ». Subordonné à la famille, cet espace de la vie quotidienne, qualifié de domestique serait le « sujet » narrateur relatant les différents scénarios duquotidien de son acteur « famille ».C’est cette capacité de prendre « une forme susceptible de s’ériger en un langage spatial permettant de « parler » d’autre chose que de l’espace », comme le signale Greimas, qui le transforme d’une entité géométrique abstraite vers un lieu interactif.
Ainsi se dessine l’esquisse d’une dualité qui confronte habitant et habitat par le biais de l’habiter, cette idéen’aurait d’intérêt que si l’on remet en question l’équilibre de ce système en le situant dans un axe chronologique relatant son caractère mutant. En effet, Le statut en perpétuel changement qu’acquière la famille ne cesse de remettre en question l’espace dans lequel évoluent, vivent et partagent les membres de ce groupe, ainsi s’associe à ce profil social dynamique un schéma spatial qui lui estinhérent.
Cependant, les courbes schématisant la dynamique de l’habitat et celle de l’habitant ne semblent pas synchrones ; c’est justement sur ces moments de décalage que nous fondons notre réflexion dans l’intention de déceler :
Quels déterminants imposent la configuration de l’espace d’une famille dans une culture donnée ? A quelle mesure peut-on affirmer que la spatialité du lieu de lafamille est sculptée par son appartenance culturelle ? Ou serons nous amenés, dans les cas contraire, à réaliser qu’une culture peut se dissoudre dans la sphère d’un standard imposé ?
Partant de l’affirmation que « tout usager d’un espace architectural, est conditionné par le contexte socioculturel auquel il appartient, au sein duquel il a acquis, mémorisé et généré les codes de production etd’interprétation de l’espace » on suppose que les déterminants de l’espace de la famille sont tributaires de son appartenance culturelle et idéologique ainsi que des relations singulières qui unissent les membres de ce groupe. Cependant on convient de relativiser ces propos en considérant le pouvoir ascendant qu’acquière le modèle standard dans notre quotidien.
Notre étude s’inscrit dans une trajectoirequi remet en question le rapport intime qui lie les membres d’une famille à leur espace : la distribution de l’habitation, le mode de circulation, les affectations suggérées et perçues par l’habitant, l’évolution de la vie quotidienne dans le temps selon les heures de la journée modelant et remodelant les lieux de la maison…seront des voies ouvertes vers une approche qualitative de ce rapportfamille/ espace.
Notre démarche procèdera par une approche sémiotique, qui à travers une analyse des structures syntagmatiques et des formes paradigmatiques de l’espace-lieu de la famille, tentera :
D’abord, de retrouver des invariants dans les façons d’habiter, une espèce de codification qui va au-delà des différences mineures et projette une matrice unique des modalités de vécu. Un vécu...
tracking img