La famille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (478 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Mise en scène interactive.

Répartition des rôles :

Tom :
Educatrice référent :
Directeur de l’établissement scolaire :
Professeur de moral :
Les élèves : classe de 2e E.S.

Scénario :Dans un établissement scolaire secondaire (6eme) de la communauté française, Tom un adolescent de 17 ans est depuis son plus jeune âge, avec ses parents adeptes le « l’église de scientologie » deBelgique.
Lors des différentes réunions de parents, les professeurs ont constaté sans appriori les convictions sectaires des parents, sans que celles-ci ne s’opposent au bon déroulement de la scolaritéde Tom.
Depuis plus ou moins 1 mois l’on constate l’équipe éducative constate un certain changement de comportement de Tom.
Ils à pris énormément d’assurance, et sa popularité auprès de certainsélèves en devient inquiétante. Des bruits courent que Tom recruterait pour « l’église de scientologie ». Nous avons retrouvés des folders et des fascicules de scientologie.
L’éducateur référent de réthos’inquiète sur les conséquences du comportement de Tom sur les élèves.
Avant d’entamer quoique ce soit, il en réfère au directeur de l’établissement, sur l’attitude et les solution à envisager.L’objectif de l’établissement étant d’informer et non de dénigrer les croyance de Tom.
La direction opte pour l’information en toute neutralité, et la méthode la plus neutre étant l’information, par leprofesseur de moral. Car n’oublions pas que la majorité des élèves de la classe de Tom sont majeurs ou proche de celle-ci.

Les comportements de chaque acteurs :

Tom : Il est complètement imprégnéde la scientologie, pour lui c’est un mode de vie. Son comportement et sa vision des choses sont légitimes.

Le directeur : Etant le chef de l’établissement, il à une certaine responsabilitévis-à-vis des ses élèves et de leurs parents.
L’école officielle subventionnée éduque les élèves qui lui sont confiés au respect des libertés et des droits fondamentaux, mais aucune vérité n’est...
tracking img