Femmes savantes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (412 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Acte 1 scène 1:

Dans la scène 1, Henriette annonce à Armande son intention d'épouser Clitandre. Armande, après avoir fait part du dégoût que lui inspire le mariage, la met en garde : Clitandrea été son soupirant et il est possible qu'il l'aime encore. Clitandre dément dans la scène 2 : la froideur d'Armande a éteint son amour et il n'aspire plus qu'à épouser Henriette. Dans la scène 3,Armande s'est retirée de dépit et Henriette conseille à Clitandre de gagner sa mère à leur cause, vu que c'est elle qui dirige la maisonnée. Clitandre sait qu'il devrait la flatter, mais il trouve leurs« études » futiles et ne peut le cacher. Il rencontre cependant Bélise dans la scène 4 et tente de lui parler, mais elle s'imagine qu'il lui fait une déclaration d'amour indirecte et ne l'écoutequasiment pas.

2. Analyse

Bien que la pièce traite en partie de l'éducation des femmes, son interprétation a longtemps été réduite à ce seul sujet. Elle a souvent été citée en exemple, notammentau XIXe siècle, pour démontrer qu'il est inutile, voire dangereux, de trop éduquer les filles.

Cette opinion est effectivement émise dans la pièce, mais elle ne résume pas toute sa thématique.Molière la place d'ailleurs dans la bouche de Chrysale, qui, tout en affirmant que les femmes doivent faire la couture et la cuisine et se taire, se montre au début incapable de résister à sa femmelorsqu'elle renvoie Martine et annonce son intention de marier Henriette à Trissotin.

Quant aux « femmes savantes », elles ne sont pas ridicules parce qu'elles veulent s'instruire, mais parce qu'ellescroient s'instruire et ne font que fréquenter des pédants sans talent. Chrysale le dit dans l'Acte III scène 7 : « si vous songez à nourrir votre esprit, / C'est de viande bien creuse, à ce que chacundit ». De son côté, Henriette, qui se vante à plusieurs reprises d'être bête ou sans instruction, connaît depuis longtemps la vraie valeur de Trissotin que ses « savantes » consœurs idolâtrent....
tracking img