Fiche de lecture drancourt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4346 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DRANCOURT, Michel (1998) ; 2002 (2ème édition), Leçon d’histoire sur l’entreprise de l’Antiquité à nos jour, 330 pages.

Docteur de Sciences économiques et diplômé en sciences politiques, Michel Drancourt fut journaliste écrit (rédacteur en chef de l'hebdomadaire Entreprise) et journaliste à la télévision (ORTF). Ancien commissaire à la reconversion de la Lorraine, il a ensuite mené unecarrière conjointe d'industriel et de délégué de l'Institut de l'entreprise où il vit commencer les talents d'économiste de Henri Lepage.
Il a participé à de nombreuses actions de formation et à l'enseignement de la gestion d'entreprise. D'ailleurs, l'entreprise et la théorie de la destruction créatrice de Joseph Schumpeter furent ses deux thèmes favoris.
Il participa pendant vingt ans à la publicationde la lettre socio-économique Les Quatre Vérités avec Octave Gélinier, Yvon Gattaz et Jacques Plassard

Le thème central concerne l’évolution des modes d’organisation dans le commerce.

Comment l’histoire a permis de faire évoluer le monde de l’entreprise, son environnement pour en arriver à l’entreprise que l’on connaît aujourd’hui comme telle?
Les grands facteurs explicatifs vont concernerla position des marchands, le rôle du commerce et son organisation, les modes de production, la place de l’entreprise avant, et aujourd’hui.

Des entrepreneurs hardis dans des économies statiques
L’Organisation des trafics est faite grâce aux marins, des transporteurs.
Police des mers = les Thalassocraties. Plus tard l’on verra la pratique de « droit de douane » sur les ports.
Concernant labanque les prêts sont accordés aux prêtres de Denrée et donc ils remboursent avec les intérêts. La monnaie apparaît, la création de banques publiques, puis la multiplication des banques privées
Concernant la production, les Cités grecques n’ont pas de réelles entreprises industrielles, mais des petites unités (industries textiles, armes, teinture…).L’ entreprise de production à Rome estétouffée car il y a l’intervention de l’Etat. Rome n’est ni un centre de production, ni un centre d’impulsion commerciale. Il y a donc une perte de poids économique. Les civilisations antiques se révèlent extrêmement vulnérables, les entreprises ne s’épanouissent pas car l’Etat prélève des ressources sur les territoires contrôlés.

L’épanouissement de l’entreprise marchande
Le Haut Moyen-Age est unepériode de concentration des échanges. Les invasions permettent de diffuser les techniques de l’époque. Les envahisseurs arabes maîtrisent des techniques (eau et vent et navigation).
La 1ère « Renaissance se produit du XIème au XIVème siècle » il y a une modification de l’espace économique avec les Croisades. Les techniques bancaires se perfectionnent. Il y a une augmentation de la population et dela production puis les évolutions techniques décisives expliquent ce progrès (papier, transport, innovation…)
« Ce qui fait l’homme, c’est l’horizon » : entrepreneurs et entreprises. En effet certains marchands préfigurent l’entrepreneur industriel. L’entrepreneur marchand devient industriel en faisant travailler les artisans (dumping social). On recherche le monopole (un entrepreneur qui prenddes risques).
La banque fait des progrès décisifs grâce à l’augmentation du volume des affaires. On distingue le financement et la direction du travail des salariés (Signes du capitalisme). Grâce aux banques d’affaires,  l’entreprise devient plus importante.
Les entreprises sont essentiellement commerciales et financières. L’agriculture a une grande place dans l’économie. Les ouvriersprotestent car ils n’ont pas de liberté pour leur commerce, (conditions de travail, nouvelles technologies et main d’œuvres étrangères) Les guerres extérieures ou intérieures accentuent le désir des rois de diriger l’économie.

«  Une pensée qui ne se contente jamais… »
L’occident s’ouvre au monde. On constate l’apparition de l’expression « Europe » (XVIé siècle). La première économie du monde est...
tracking img