Fiche de lecture : freinet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les grands courants pédagogiques:

- présenter l’auteur dans son contexte socio-historique ;
- énoncer les idées essentielles de l’auteur et identifier les modèles pédagogiques sous-jacents;
- articuler ces idées avec des situations vécues ou observées ;
- repérer en quoi ces idées permettent d’éclairer, de fonder et de questionner les pratiques éducatives.

Fiche de lecture: CelestinFREINET

FREINET ET L'ECOLE MODERNE (sous la direction de Ahmed Lamihi ed. Ivan Davy)

Après une brève présentation de Célestin FREINET et du contexte socio-historique qui l'a entouré, nous verrons quelles sont ses idées essentielles.
Puis des situations vécues et observées seront mises en liens avec ses idées.
Enfin nous verrons en quoi elles permettent d'éclairer, de fonder, et de questionnerles pratiques éducatives.

Présentation de Célestin FREINET:

Né le 15 octobre 1896, dans les Alpes Maritimes, Célestin Freinet, devient instituteur peu de temps après le début de la première guerre mondiale en 1920.
Déclaré invalide à cause d'une blessure de guerre aux poumons, il ne peut parler longtemps, sa classe l'épuise et il est obligé de créer se propre pédagogie.
Dès ses débuts, ilse joint au mouvement de l'école nouvelle, un courant pédagogique qui est basé sur le principe d'une participation active des apprenants à leur propre formation.
Il va alors créer des pratiques pédagogiques qu'il nommera "modernes".

A la fin de la première guerre mondiale, l'école est toujours l'école d'une société donnée.
Mais Freinet fait parti de ceux qui lient directement la pédagogie etla politique au sein de l'école et il pense pouvoir commencer à faire évoluer la société en changeant le fonctionnement de l'école.
Ainsi, dans le mouvement pédagogique de l'école moderne, Freinet occupe une place importante. C'est un homme engagé, syndicaliste et militant et il est délibérément socialiste.
Il combat dans la première organisation syndicale de l'enseignement en 1920.

En1925, il visite l'URSS et rencontre la ministre de l'éducation,
Voyages, rencontres, et lectures diverses vont alors lui permettre de créer sa pédagogie.
Ami du pédagogue suisse Adolphe FERRIERE, son livre "l'école active" aura une grande influence sur Freinet, il s'appuie aussi sur PESTALOZZI, FRÖBEL et les pédagogues soviétiques, il se veut un éducateur prolétarien.

Les idées essentielles liéesà sa pédagogie:

Célestin Freinet pense que l'école traditionnelle ne prépare plus à la vie, mais à isoler, à créer des distances avec la réalité.  On ne fait pas une école du travail, affirme t-il, en ajoutant à une classe traditionnelle des ateliers plus ou moins riches de travail manuel.
Pour lui, une école du travail est une école qui fait du matériel et de l'organisation, un élémentessentiel et décisif de l'équilibre scolaire.
Il prépare à une pédagogie de l'harmonie individuelle et sociale grâce au travail.
Ainsi après avoir participé au Congrès de la Ligue internationale de l’Éducation nouvelle à Montreux, et y avoir rencontré nombreux de ses collègues de la pédagogie nouvelle, il s'engage vers le matérialisme scolaire.
Il prévoit des ateliers manuels (culture, élevage,forge…) et des ateliers intellectuels (documentation, expression, création…)
Il met donc au point des techniques telles que le texte libre, le journal scolaire, la correspondance interscolaire et la coopérative scolaire grâce à l'introduction de l'imprimerie au sein même de la classe ce qui permet de rattacher l'école à la vie.
La fonction d'éducation concerne la globalité de la personne: sonorigine culturelle, sociale, familiale.
Tant que la construction du savoir ne viendra pas de la personne elle-même, de son expérience, de son vécu, l'enseignement restera déconnecté de la vie.

- Le texte libre: C'est un texte vraiment libre, que l'enfant écrit lorsqu'il a quelque chose à dire, lorsqu'il a besoin de s'exprimer. La méthode est de partir des intérêts véritables de l'enfant....
tracking img