Fiche de lecture - tartuffe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1652 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture – Tartuffe
Auteur : Molière (1622-1673)
Date d’écriture : 1669 pour la version définitive
Première représentation : 12 mai 1664 (première version), 5 août 1667 (deuxième version) et 5 février 1669 (version définitive).
Mouvement littéraire : Classicisme
Genre : Théâtre, comédie
Structure et forme : cinq actes, dialogue en alexandrins
Registres : comique et satiriqueContexte : Entre 1664 et 1669, période pendant laquelle se déroule « la bataille de Tartuffe », Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est déjà un dramaturge reconnu à la cours de Louis XIV. Ses détracteurs sont nombreux et n’hésitent pas à l’accuser d’immoralité et d’impiété. A partir de la première version de Tartuffe en 1664, il devient un auteur interdit. Dom Juan (1665) ainsi que les autresversions de Tartuffe ne feront qu’attiser les tensions avec la Compagnie du Saint-Sacrement. Molière dérange car il ose s’attaquer à l’hypocrisie des faux-dévots qui utilisent la religion à des fins machiavéliques et forment quasiment un contre-pouvoir. Le roi, sous la pression, est obligé d’interdire la pièce qu’il avait pourtant appréciée. Le parti des faux-dévots ayant perdu de son influence depuisla « Paix de l’Eglise » en 1668, le public peut enfin, le 5 février 1669, assister à la troisième version intitulée Le Tartuffe ou l’imposteur, celle que nous connaissons aujourd’hui.

Personnages principaux :
-Tartuffe, personnage éponyme de l’œuvre. Faux dévot et pique-assiette, il est le moteur de l’action. Molière le fait rentrer sur scène tardivement pour permettre au spectateur dese créer sa propre opinion sur le personnage. Manipulateur et très intelligent, il sait profiter des faiblesses d’Orgon qui lui donnerait le bon dieu sans confession. Certains aspects de sa personnalité sont pourtant contradictoires avec sa soi-disant dévotion. Il aime le confort, les femmes…c’est d’ailleurs ce qui va le perdre.
-Orgon est la dupe de l’histoire. Il est extrêmement influençableet fragile d’esprit. Tartuffe en profite et va devenir son nouvel « héros ». Toute la famille voit le subterfuge mais le père de Marianne et Damis reste aveuglement passionné et serait prêt à tout donner pour Tartuffe.
-Elmire, la femme d’Orgon. Contrairement à son mari, elle est présentée comme un personnage entièrement positif. Elle est caractérisée par deux termes : la discrétion etl'efficacité. Elle connait son charme et en use pour duper Tartuffe.
- Damis et Mariane, les enfants d’Orgon, Valère l’amant de Mariane, Dorine la servante au franc parler ou encore Mme Pernelle, la grand-mère qui incarne l’aveuglement d’une génération dépassée.


Thèmes : L’hypocrisie. Aujourd’hui encore, le terme de « tartuffe » est resté dans le langage courant pour désigner une personne fausseet hypocrite. Celle-ci se manifeste sous deux principales formes: La première est morale. Le dictionnaire définit l'hypocrisie comme un vice qui consiste à feindre des sentiments ou une vertu que l’on n’a pas. Or cette définition colle parfaitement au personnage de Tartuffe car ses discours sont en totale contradiction avec ses actes, la deuxième forme d'hypocrisie est religieuse. Derrière desapparences d'un bon catholique qui va "chaque jour à l'église" fait des actes de charité se cache en fait un homme qui utilise la dévotion pour ses propres intérêts. La vraie foi décrite par Cléante est bien différente de celle que pratique l'imposteur. Ce qui nous amène à faire un lien avec la religion. Le champ lexical emprunte de nombreux termes à la religion : Dieu y est constamment invoqué, onparle de péché, d'enfer, de tentation, de dévotion, de repentir, de pardon, de charité, de conscience et de bénédiction. L’amour et le mariage car beaucoup de relations se créées au fur et à mesure de l’intrigue, malgré Valère, Orgon veut marier sa fille à Tartuffe (le mariage forcé est donc évoqué). L’imposteur n'a pas l'intention d'accepter cette union, car il aime lui aussi une autre...
tracking img