Fiche de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1770 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ray Bardbury

Fahrenheit 451

Fahrenheit 451 est un roman de science fiction écrit par Ray Bradbury en 1953 aux États-Unis.
Le titre fait référence à la température, en degrés Fahrenheit (mesure de température comme le degré Celsius en France), à laquelle le papier s'enflamme et se consume (soit environ 233°C).

Dans une société futuriste, les pompiers ont pour rôle de brûler les livresjugés subversifs, les gens se côtoient sans se connaître, regardant la « famille » sur les 4 murs du salon.
L'auteur nous lance ici, dans le portrait d'une civilisation en décadence, un avertissement . En efet, au contraire de nombreux romans d'anticipation, ici, c'est la société qui refuse de lire, de s'informer , de réfléchir, d'observer et de s'intéresser au monde... cette société s'opprimeelle-même. Néanmoins, elle pourrait être la notre. C'est pour cela que ce roman nous semble si familier.

Mini-biographie de l'auteur

1920 : B. né dans l'Illinois.
1953 : il publia Fahrenheit 451 (film qui sera adapter au cinéma par François Truffaud)
Toujours vivant en 2010.

Contexte historique : Le souvenir des nazis et leur totalitarisme encore présent dans l'esprit de Bradbury. Lesnazis brulaient les livres.
Rique de destruction de l'humanité.

Personnages

Guy Montag
Profession : pompier
Interrogation que ce personnage se pose tout le long du récit : Pourquoi certaines personnes sont prêtent à se mettre en danger (parfois même à donner leur vie) pour protéger des livres que l'on interdit ? Pourquoi les interdit-on ? Et que contiennent-ils ?

ClarriseMcClellan
Jeune fille de 17 ans qui se caractérise comme folle. Elle critique en partie l'éducation que l'on donne aux enfants, selon elle on ne les insite pas à réfléchir, on leur donne des informations sans qu'ils ne les réclament et on ne les pousse pas à s'interogger sur le monde qui les entoure.
Ce qu'elle souhaite, c'est qu'on lui explique le pourquoi et non pas le comment.
Elle meurtpeut de temps après avoir rencontrer Montag.

Limier
Machine robot évoquée dans le livre, peut-être pour critiquer cette envie de tuer que les gens s'interdisent mais qu'il autorise à travers des paris sur la mort d'un animal ( Je pari que Limier attrapera ce chat avant celui-ci et le tuera). C'est en effet, un robot à vocation destructrice.

Mildrer
Femme de Montag , c'est un personnageassez passif dans un premier temps. Elle n'est pas tourmentée et ne se pose pas de questions profondes.

Beatty
Capitaine de la brigade de pompier dans laquelle Montag travaille, il sait ce qu'est unh livre et en à déjà lu beaucoup. Malgré toute cette culture qu'il a acquise par la lecture, il semble qu'il y est renoncé. En effet, il compare l'acquisition du savoir et cette envie que quandon a commencé on ne peut s'arrêter, au désir de l'alcool. Selon lui, le savoir rend ivre et malheureux et s'oppose à la lucidité. Beatty cite pour exprimer ses propos (montrant ainsi sa culture littéraire) : « Une goutte de science est chose dangereuse. Bois à grands traits ou fruis l'eau des Muses charmeuses, à y tremper la lèvre on est certain d'être ivre, et c'est bon d'en boire à satiété quite délivre » Pope.

La femme qui se suicide avec ses livres.
Cette femme montre une réelle détermination. Aller jusqu'à provoquer sa propre mort pour protéger quelque chose n'est pas un acte anodin. C'est elle qui provoque ''le déclic'' chez Montag.

Faber
Homme agé , ancien professeur d'anglais. Montag l'avait rencontré (de la même manière qu'il a rencontré Clarisse) dans un parc. Ilavait discuté et Faber lui avait parlé de livres alors qu'il s'avait que Montag était pompier. Homme qui a subit la « révolution de la destruction des livres ».

Etapes du récit

→ Montag rencontre Clarisse (rencontre sous l'insigne du hasard)
→ Le suicide pour la protection des livres (Une femme brûle en même temps que ses livres)
→ Remise en question de Montag (pourquoi cette femme est...
tracking img