Fiche le gland et la citrouille

Pages: 5 (1081 mots) Publié le: 4 janvier 2011
Le Gland et la citrouille (La Fontaine)

Introduction : Ce texte est une fable de La Fontaine écrite au XVIIème siècle. Les fables de La Fontaine renvoient à un théâtre populaire où le sujet est proche de la nature. Cette fable traite d’un problème grave, sur un ton léger. Il s’agit d’une réflexion philosophique sur la place de L’Homme dans l’Univers.
Quelle est la place de l’Homme dansl’Univers ?
Est-ce que des questions métaphysiques peuvent-elle apparaitre dans un texte court comme la fable ?
I) Une fable, un apologue (V. 1 à 3)
II) Le portrait du personnage (V. 4 à 19)
III) La leçon de la nature (V. 20 à 31)
IV) La moralité de l’histoire (V. 31 à 33)

I] Fable /Apologue
 Le titre porte à rire et souligne une disproportion. On peut se poser la Q : Y-a-t-il du ridiculederrière celui-ci ? On ne s’attend pas à une réflexion sérieuse.
 Les 3 premiers vers introduisent le récit et la thèse. L’ensemble du texte est un récit qui va illustrer la moralité des 3 vers. C’est une démonstration par l’exemple.
 V.1 : La moralité est sur un hémistiche : « Dieu fait bien ce qu’il fait », phrase affirmative = forme d’une sentence, présent de vérité générale. « Dieu » à l’initialdu vers. Répétition du v. faire.
V.1 « La preuve » langage mathématique, de logique, annonce une parodie de raisonnement, de savoir, à la limite de la moquerie.
V.2 « Univers » forme de grossissement
La Fontaine joue sur l’étonnement du lecteur
 V 3 Forme de démonstration en octosyllabe, retombe en mode mineur. La 1ere pers du singulier montre que l’auteur interfère, repris au vers 20 «nôtre ». Langage simple, populaire et courant lors des rimes.

II] Portrait du personnage
 Celui-ci est au cœur du récit (schéma actanciel) avec une situation initiale V.4 « un villageois considérant » personne + participe présent, action en cours, activité principale, une certaine sagesse.
 La considération est également l’élément perturbateur. On parle d’un sujet sain, populaire, V.5 « cefruit ».
 V5 et 6. L’orgueil, la superbe du paysan. Discourt direct qui s’ouvre sur une Q, réflexion en alexandrin. Ces vers le placent comme un rival de Dieu, périphrase, « l’auteur de tout cela ». Sa réflexion se base sur une antithèse V.5 « gros, menue »
 V7 à 10. Le paysan refait le monde, la création, octosyllabes. Ponctuation forte, coupe forte, rythme morcelé, simple. Le paysan vit dansun monde de simplicité, d’évidence (autre trait de caractère). V8 « je l’aurais pendue » conditionnel, monde suggéré par l’image. V9 subj. de l’irréel du passé renforcé par « justement ». Le paysan cherche un monde de correspondance v 10 « Tel… Tel » préposition « pour » marque la fin. Ton réaliste et familier
 Homme qui se base sur ce qu’il voit, sur l’apparence des choses, personne démiurge.
V11 « Tel fruit, tel arbre » Satisfaction du paysan, La Fontaine pose les bases de notre propre portrait.
 V12 et 13. « c’est dommage, Garo, que tu n’es point entré Au conseil de celui que prêche ton curé » Le paysan est simple d’esprit, il se parle à lui-même. Il déplore de ne pas avoir fait partie du conseil de Dieu.
 V14 et 15 alexandrins. « Tout » pronom indéfini, Subjonctif del’irréel. Son raisonnement ne tient que par l’exemple. Le monde est un système binaire. « Gland » initial du vers, « qui » pronom relatif, référence, comparaison : proposition qui développe le nom. Il veut refaire le monde à sa propre échelle.
 V16 Q interro-négative. Il pointe l’erreur de Dieu. « En cet endroit » son raisonnement ne va pas plus loin. Activité d’observation.
 V17 18 19. « Considérant »devient « contemple ». Raisonnement en 2 temps v17. Il se parle à la 3eme pers, comme un grand seigneur = Ironie. « On » se réfère à Dieu. Il voit lui comment il referait la nature.
 Fin des guillemets : Portrait s’achève = portrait vivant.

III] La leçon de la nature
 V20 Forme d’introduction, importance de la diérèse, « cette » adj. démonstratif. Par le « nôtre » La Fontaine...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le gland et la citrouille
  • Le gland et la citrouille
  • Le gland et la citrouille
  • Le gland et la citrouille
  • Jend de la fontaine: le gland et la citrouille
  • Commentaire: le gland et la citrouille
  • Les fables de la fontaine
  • Le gland et la citrouille la Fontaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !