fiche poussin

Pages: 13 (4875 mots) Publié le: 29 avril 2015
Le classicisme en peinture / Généralités
Naissance d’une notion
Le terme « classique » apparaît à la Renaissance et
désigne, par opposition à l’art gothique, une esthétique
définie d'après le modèle antique gréco-romain. A la
fin du XIXe siècle, ce sont les historiens de l'Art qui
donnent son sens actuel à la notion de « classicisme »
pour définir ce courant qui s'est développé à partir de
lafin du cinquecento dans les arts plastiques,
l'architecture, la littérature et la philosophie, et pour
l’opposer au « baroque ».
En fait, l’art classique du XVIIe siècle se place dans la
continuité de l’art de la Renaissance. Ses maîtres
mots sont toujours la recherche de l’harmonie
mathématique, du style antique, de l’observation de la
nature, de l’art de la perspective, du modelé et del'anatomie. Néanmoins, en réaction au baroque, autre
style issu de la Renaissance, les artistes mettent au
premier plan de leur idéal de beauté, l’ordre et la
symétrie.
Développée en France sous les ministères de
Richelieu (1624-1642) et de Mazarin (1642-1661),
l’esthétique classique atteint son apogée sous le règne
de Louis XIV dont elle servira l’image de puissance et
d’autorité.
Statut
du peintre auXVIIe siècle :

La peinture classique
Elle développe des sujets nobles – à la gloire de
l'action humaine, issus de la mythologie grecque,
de la Bible ou de la poésie bucolique latine. Ces
sujets qui exaltent les sentiments (Jugement de
Salomon, Mas-sacre des Innocents par exemple)
font appel à une figuration dominée par une
gestuelle savamment organisée, par l'expressivité
des visages et par la miseen place de paysages
historiques composés avec rigueur. Ponctué de
constructions ou de ruines antiques, organisé
selon les règles de la perspective, le paysage sert
de décor aux scènes pastorales, aux thèmes
historiques ou mythologiques et exprime la force
immuable de la nature face à la fragilité des
destinées humaines, illustrée notamment par les
peintures de « vanités ».

C’est à partir duXVIIe siècle que l'artiste cesse d'être considéré comme un « technicien » du pinceau,
chargé de transmettre le savoir-faire ancestral hérité du maître, plus ou moins asservi à la volonté des princes ou
des prélats. La peinture devient un art libéral. Les figures imposantes telles que Rubens, Vélasquez ou Le Brun
semblent traiter d'égal à égal avec les grands. Le monde de l'art et le pouvoirpolitique se reconnaissent
mutuellement. Les Académies, inspirées de l'Académie de Platon et dont certaines ont perduré jusqu'à nos jours,
1
comme l'Académie française, l’Académie des inscriptions et belles-lettres ou encore l'Académie des sciences ,
jouèrent un rôle essentiel dans cette transformation, en propageant un enseignement qui s’appuie sur des règles
spécifiques. Ainsi, Le Brun, soucieux delibérer les artistes des contraintes imposées par les corporations,
propose à Louis XIV de créer l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1648.

L'apprentissage :
Cependant, avant d'accéder au statut d’artiste reconnu, l'aspirant doit passer par un rude apprentissage.
A douze ou treize ans l'apprenti prépare les supports et broie les pigments. Son appréhension du dessin passe
2
par la copiedes dessins de maîtres , puis l'étude de moulages et l'observation de la nature, avant d'imager des
compositions personnelles. Lorsqu'il prend le pinceau, c'est parfois pour traiter un élément particulier du tableau
du maître, le plus souvent paysages ou animaux. Ainsi la plupart des oeuvres de cette époque ne sont pas
uniquement de la main du maître et un peintre comme Rembrandt par exemple apu avoir plus de 50 élèves ou
assistants dans son atelier. Les assistants interviennent souvent en tant que spécialistes. Mais c'est toujours le
maître qui donne la touche finale.

Les corporations :
Pour accéder au statut de maître, il faut avoir réalisé un chef-d’œuvre. Sans ce titre, il est interdit de
vendre sa peinture. Des amendes, voire la prison sanctionnent tout contrevenant. Seules les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fiche arrêt poussin
  • Fiche d'arret affaire Poussin
  • Fiche de mecture poussin
  • Poussin
  • Poussin
  • Poussin
  • Affaire poussin
  • Nicolas poussin

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !